Partagez
Aller en bas
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Lésion axonale diffuse pour Jules Bianchi

le Mar 7 Oct - 23:46
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1007-163732

La famille de Jules Bianchi vient de diffuser un nouveau communiqué qui détaille plus précisément les blessures subies par le Français lors de son accident au Grand Prix du Japon.
L'écurie Marussia et la famille de Jules Bianchi ont envoyé un communiqué de presse cet après-midi concernant l'état de santé de Jules Bianchi, suite à son terrible accident lors du Grand Prix du Japon dimanche dernier à Suzuka. Le Français souffre d'une « lésion axonale diffuse. Son état reste critique mais stable. » Une telle lésion est causée par le mouvement d'avant en arrière violent du cerveau dans la boîte crânienne et qui provoque des ruptures d'axones, des fibres nerveuses qui conduisent le signal électrique vers les zones synaptiques entre les neurones.

Jules reste aux soins intensifs de l’hôpital Mie General de Yokkaichi … Les médecins de l’hôpital lui fournissent le meilleur traitement et les meilleurs soins possibles, et nous sommes reconnaissants pour tout ce qui a ét fait pour Jules depuis son accident. Nous remercions également la présence du professeur Gérard Saillant, président de la commission médicale de la FIA, et du professeur Alessandro Frati, neurochirurgien de l’université de Rome La Sapienza, qui a effectué le déplacement au Japon à la demande de la Scuderia Ferrari. Ils sont arrivés à l’hôpital aujourd’hui et se sont entretenus avec le personnel médical responsable du traitement de Jules, dans le but d’être informés de son état de santé afin qu’ils puissent conseiller la famille. Les professeurs Saillant et Frati connaissent l’excellence des soins qui sont fournis par l’hôpital et tiennent à remercier leurs confrères japonais. L’hôpital continuera de surveiller et de soigner Jules. D'autres communiqués vous seront fournis en temps voulu. »


La famille a également tenu à adresser ses remerciements pour les marques de soutien exprimées pour le Français. « Notre famille traverse un moment très difficile mais les messages de soutien et d’affection à l’attention de Jules reçus du monde entier ont été une source de grand réconfort pour nous. Nous voudrions vous exprimer notre sincère gratitude. »

Source : AutoHebdo.fr
Anonymous
Invité
Invité

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mer 8 Oct - 14:24
aie aie aie dur dur quand même , il faut qu'il se rétablisse au plus vite même si je crains des lésions importante
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mer 8 Oct - 15:18
Lors d'une course, j'ai eu l'occasion de rentrer Jules Bianchi en 2012 quand il n'était pas encore en F1. Il est super sympa et accessible, pas du tout arrogant. J'ai même eu droit à prendre une photo avec lui et un autographe.
De plus, il habite à Brignoles à une 100aine de km de chez moi. Cet accident me touche un peu quand même.

Son grand oncle (Lucien) et son grand père (Mauro) étaient des pilotes de course renommés dans les années 60. Le 1er mourra lors d'une séance d'essais des 24H du Mans en 69. On pourra dire que les Bianchi n'auront pas eu de chance que ce soit avec Jules ou avec Lucien.

Je pense qu'il aura des lésions comme Schumacher. Cette dépanneuse n'avait rien à faire là. Cela a été toujours dangereux de sortir une dépanneuse en pleine course pour dégager une voiture sortie de la piste même si les concurrents doivent obligatoirement ralentir.
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Ven 10 Oct - 0:29
Voici le coup de gueule d'un ancien pilote de F1 concernant l'accident de Jules Bianchi. Ca vaut vraiment le coup d’œil. Wink

http://videos.tf1.fr/infos/2014/jules-bianchi-les-organisateurs-inconscients-d-avoir-laisse-8497643.html
Anonymous
Invité
Invité

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Ven 10 Oct - 13:37
Entièrement d'accord , il va falloir encore combien de drame pour prendre les mesures adéquates
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Ven 10 Oct - 22:37
Le problème est que lorsqu'une F1 a abandonné sur la piste ou dans le bac à gravier, ils sortent une dépanneuse pour l'extraire.
On peut les considérer comme des engins de chantier.

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Degats-F1-Jules-Bianchi-crash-japon-2014-720x484
Déjà qu'à notre niveau, c'est à dire sur la route, on est contraint de rouler au pas dès qu'il y a la présence de ce genre d'engins, alors imagine dans un GP de F1 où les voitures roulent à 250 km/h de moyenne. :stup: 

Pour moi, ces engins auraient du être interdits depuis longtemps. Le seul circuit de F1 où il n'y en a pas, c'est celui de Monaco.
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Bianchi : Etat toujours critique mais stable

le Mer 15 Oct - 13:18
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1014-172452

L'écurie Marussia, avec la famille de Jules Bianchi, a publié un nouveau communiqué sur l'état de santé du pilote niçois. Son état reste critique mais stable.
Quelques heures après les déclarations du père de Jules Bianchi dans les colonnes de la Gazzetta Dello Sport, l'écurie Marussia, à la demande de la famille du pilote français de 25 ans, a publié un nouveau communiqué sur l'état de santé de son protégé.

« À la demande de la famille de Jules Bianchi, et en collaboration avec le Centre Médical Mie General de Yokkaïchi, l'écurie Marussia F1 Team est en mesure de fournir les informations suivantes concernant l'état de santé de Jules. Les neuf derniers jours ont été extrêmement difficile pour Jules et sa famille. À la suite de l'accident à Suzuka, un certain nombre de défis médicaux ont dû être surmontés et la situation reste difficile en raison de la blessure traumatique et de la lésion axonale diffuse subies par son cerveau. Jules reste dans un état critique mais stable dans l'unité de soins intensifs. La famille Bianchi continue d'être réconfortée par les pensées et les prières des nombreux fans de Jules et de la communauté du sport automobile. En particulier, les nombreuses manifestations de soutien et d'affection au cours de la Grand Prix de Russie à Sotchi qui étaient d'un énorme réconfort pour les parents de Jules et ses amis aussi présents à l'hôpital. La famille fournira d'autres informations médicales, le cas échéant. »

Pas d'évolution pour le moment donc, alors que le Français est hospitalisé depuis désormais plus de neuf jours à Yokkaïchi au Japon, suite à son accident lors du Grand Prix du Japon .

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Christine Bianchi : « La F1, c'est un très gros business »

le Ven 17 Oct - 18:55
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1017-100156

Alors que Jules Bianchi est toujours hospitalisé au CHU de Yokkaichi, sa mère Christine s'est confiée au micro de RTL.
Jules Bianchi est toujours hospitalisé en soins intensifs à Yokkaichi suite à son terrible accident survenu il y a deux semaines au Grand Prix du Japon. L'état de santé du Français âgé de 25 ans reste toujours des plus préoccupants, ce qui laisse la porte ouverte aux spéculations diverses. Ses parents sont toujours dans l'attente d'une évolution de la situation.

« Jules n'a pas conscience »,
a déclaré Christine Bianchi, la mère du pilote Marussia, à un journaliste de RTL. « Mais je ne peux rien dire de plus sauf sur les critiques. Vous savez, certains disent des choses pour se dédouaner de leurs responsabilités... Jules est bien traité. L'hôpital est parfait. Les médecins sont excellents ici, très experts, très respectueux et gentils. »

Si la famille de Jules Bianchi ne s'exprime qu'avec parcimonie, le besoin d'intimité ne serait pas l'unique raison à-pour expliquer ce silence. « La F1, c'est du business, un très gros business », a répondu Christine Bianchi lorsqu'on lui a demandé s'ils étaient obligés de se taire.

Jacques-Armand Dupuis


Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty F1 - Le groupe d'enquête de la FIA sur l'accident de Bianchi

le Lun 20 Oct - 20:41
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1020-182642

La FIA* a présenté le groupe de travail en charge de faire toute la lumière sur l'accident de Jules Bianchi afin de proposer des mesures pour renforcer la sécurité.
Après avoir réalisé une première conférence de presse à Sotchi (Russie) pour donner les premiers éléments sur l'accident de Jules Bianchi au Grand Prix du Japon, la FIA a présenté les membres de son groupe de travail en charge d'étudier en détails les circonstances qui ont conduit à un tel drame, dans le but d'établir des solutions pour renforcer la sécurité et d'établir d'éventuelles reposanbilités. Ces recommandations seront soumises à Jean Todt, le Président de la Fédération.

Ce groupe de travail va se mettre à la tâche dès cette semaine avant de présenter ses conclusions au prochain Conseil mondial de la FIA réalisé le 3 décembre à Doha (Qatar). C'est Peter Wright, le Président de la Commission Sécurité à la Fédération, dirigera ce groupe composé d'une dizaine de personnes.

Ross Brawn, l'ancien Team Principal de Mercedes F1 et de Brawn GP et ancien directeur technique de la Scuderia Ferrari, est le premier nommé.
L'ingénieur britannique retrouvera Stefano Domenicali, le dernier Team Principal de la Scuderia récemment remplacé par Marco Mattiacci.
Emerson Fittipaldi (champion de F1 en 72 et 74) sera également présent en tant que Président de la Commission des Pilotes de la FIA.
Gérard Saillant rejoindra le groupe en tant que Président de l'Institut FIA et Président de la Commission médicale, après avoir notamment fait le déplacement à Yokkaichi (Japon) où est hospitalisé Jules Bianchi.
Alex Wurz (double vainqueur des 24H du Mans en 96 et 2009) sera présent en tant que Président de la GPDA 'Grand Prix Drivers Association).
Gerd Ennser a été appelé en tant que représentant de commissaires.
Eduardo de Freitas a également été nommé pour son poste de directeur de course en WEC.
Roger Peart sera aussi appelé en tant que Président de la Commission Circuits.
Antonio Rigozzi complètera la liste en tant qu'avocat et juge de la Cour d'Appel International de la FIA.

Jacques-Armand Dupuis


Source : AutoHebdo.fr

FIA : Fédération Internationale de l'Automobile situé à Paris, Place de la concorde.
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Ogier vainqueur et champion en Espagne !

le Dim 26 Oct - 14:15
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1026-131741


Sébastien Ogier décroche son second titre mondial en remportant le Rallye d'Espagne devant son coéquipier Jari-Matti Latvala. Mikko Hirvonen complète le podium.
Jari-Matti Latvala a tout donné dans les dernières spéciales du Rallye d'Espagne mais Sébastien Ogier était trop fort. Le Français a conservé une avance de 11 secondes sur son coéquipier sur la ligne d'arrivée pour décrocher sa septième victoire de la saison en 12 départs. Malgré la victoire de la Power Stage pour le Finlandais, ce dernier ne peut désormais plus reprendre le Tricolore qui décroche son second titre. « C'est un week-end fantastique. Je suis passé par toutes sortes d'émotions. La voiture a été fantastique. C'était ce que je voulais. J'ai atteint mon objectif de la saison qui était de prouver que le sacre n'avait rien à voir avec la chance », a déclaré le vainqueur.

Mikko Hirvonen (Ford) est également satisfait de son week-end puisqu'il décroche son premier podium depuis le Rallye du Portugal après avoir disputé une seconde partie d'épreuve en se contentant de protéger sa position. Le Finlandais est suivi par Mads Ostberg (Citroën) qui a remporté son duel face à Dani Sordo (Hyundai). La star nationale s'est inclinée pour moins de neuf secondes de retard sur la première Citroën. Thierry Neuville (Hyundai) a arraché la sixième place à Andreas Mikkelsen (Volkswagen) pour moins de deux secondes d'avance. Le Norvégien s'était pourtant montré plus rapide que le vainqueur du Rallye d'Allemagne, mais le Scandinave a pointé avec une minute d'avance dans la Power Stage et a écopé d'une minute de pénalité.

Martin Prokop (Ford) prend la huitième place devant Hayden Paddon (Hyundai). Nasser Al-Attiyah (Fiesta RRC) se hisse de justesse en dixième place pour six dixièmes d'avance sur Yuriy Protasov (Ford), tandis que Ken Block (Ford) a reculé au 12e rang après avoir été ralenti par une crevaison. Le Qatari remporte la victoire en WRC2 devant Julien Maurin (Fiesta R5) et Robert Barrable (Fiesta R5). Sander Pärn a décroché le sacre en Dmack Fiesta Trophy et bénéficiera d'une Fiesta R5 l'an prochain.

Source : AutoHebdo.fr

Plus que sept, et le record de Loeb sera égalé ! :BON:
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty La NASCAR met en garde les écuries concernant le virus Ebola

le Mar 28 Oct - 23:09
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Michigan_NSCS_Anthem_081714_GS_GI

La NASCAR a mis en garde les différentes écuries présentes dans les séries nationales NASCAR cette semaine sur le Texas Motor Speedway situé à 35 miles au nord-ouest de Dallas et 20 miles au nort de Fort Worth. En effet, au début du mois d'octobre une personne originaire du Liberia est décédée dans l'un des hôpitaux de l'état.

Depuis le décès de Thomas Eric Duncan le 8 octobre dernier au Texas Health Presbyterian Hospital deux autres personnes ont été traitées contre le virus Ebola qui ne cesse d'inquiéter les autorités.

Champion 2012 de la Sprint Cup et toujours en lice pour décrocher le titre cette année, Brad Keselowski* s'est rendu sur le Texas Motor Speedway pour une opération de promotion de l'épreuve. Le pilote de la Team Penske ne s'est pas montré inquiet de la présence de ce virus dans cet état ces dernières semaines.

"Mon opinion à ce sujet est que si la situation empire nous prendrons des mesures", commente Brad Keselowski. "Nous pas que je préfère que nous soyons réactifs plutôt que proactifs, mais il y a un certain nombre de choses proactives à faire, à l'heure actuelle et de mon point de vue, nous n'en sommes pas encore là."

Les informations envoyées aux équipes par la NASCAR l'ont été en relation avec le centre de prévention et de contrôle des maladies. La note transmise indique qu'une personne peut être contaminée "si elle a voyagé dans un lieu où Ebola a été détecté, ou être entrée en contact avec une personne ayant récemment voyagé en Afrique occidentale ET ayant les symptôme d'Ebola."

"La NASCAR va continuer à suivre la situation et rester en communication avec notre groupe de consultants en physique, ainsi que nos partenaires locaux et les autorités sanitaires", précise le communiqué envoyé par la NASCAR.

Article mis en ligne par Geoffroy LETTIER le 27/10/2014


Source : US Racing.com

* Brad Keselowski est le champion 2012 de la NASCAR
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Rosberg résiste à Hamilton au GP du Brésil

le Lun 10 Nov - 23:44
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1109-201251

Nico Rosberg a remporté son duel face à Lewis Hamilton au GP du Brésil où Mercedes signe un nouveau doublé. Felipe Massa complète le podium sur son épreuve nationale.
Nico Rosberg décroche sa cinquième victoire de la saison en remportant le Grand Prix du Brésil à Sao Paulo où il est parti en pole devant son coéquipier Lewis Hamilton, à l'issue d'une épreuve où la pluie sera restée absente malgré les prévisions météo. En remportant son duel face à son rival pour le titre, qui a notamment perdu du temps suite à un tête-à-queue avant de revenir dans les roues de son coéquipier, l'Allemand revient à 17 points du leader du Championnat. Mais le champion du monde 2008 n'aura besoin que d'une deuxième place à Abou Dhabi pour être assuré du titre.

Mais le public s'est surtout réjoui du podium de Felipe Massa qui s'est montré le plus rapide derrière les Mercedes. Si son coéquipier Valtteri Bottas n'a pris que la dixième place, la star locale a réussi à décrocher la dernière marche du podium malgré une pénalité de cinq secondes et un arrêt chez McLaren. Jenson Button suit au quatrième rang devant Sebastian Vettel qui complète le top cinq alors que que coéquipier a abandonné suite à une rupture de suspension.

Si Kimi Räikkönen pouvait espérer terminer devant son coéquipier, c'est Fernando Alonso qui termine encore devant le Finlandais en prenant la sixième place dans les derniers tours. Nico Hülkenberg décroche la huitième place après avoir réalisé une stratégie décalée pour terminer devant Kevin Magnussen et Valtteri Bottas. Daniil Kvyat échoue à la porte des points devant Pastor Maldonado et Jean-Éric Vergne. Romain Grosjean a abandonné sur problème mécanique.


Source : AutoHebdo.fr


Au prochain Grand Prix, le barème pour l'attribution des points sera doublé.
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty La victoire et le titre pour Kevin Harvick !!

le Lun 17 Nov - 14:06

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 HMS_Havick_burn


En s'imposant lors de la grande finale de la NASCAR sur l'Homestead-Miami Speedway, Kevin Harvick a mis tout le monde d'accord et ainsi décroché son premier titre de champion dans la série reine ! Alors que Jeff Gordon a dominé la grande majorité de la course, c'est finalement le pilote de la Stewart-Haas Racing qui a trouvé les ressources nécessaires pour décrocher la victoire et le titre.

Les quatre pilotes éligibles pour le titre l'avaient annoncé, il fallait remporter la course pour remporter le championnat. Si Jeff Gordon a longtemps voulu faire démentir cette idée en menant pas moins de 161 des 267 tours, le pilote de la Hendrick Motorsports a dû s'incliner, la faute à un coup stratégique en toute fin de course qui n'a pas fonctionné.

Lors de la onzième et antépénultième neutralisation de la course au tour 249, pour un débris dans le virage n°2, Jeff Gordon a choisi de rester sur la piste, car ses pneumatiques ont moins de dix tours. Les quatre pilotes éligibles pour le titre ont eux décidé de rentrer, ainsi que la grande majorité des leaders, ce qui a laissé le pilote de la Chevrolet n°24 dans une situation délicate.

Ryan Newman n'a pris que deux pneumatiques alors que les autres chasers sont restés sur leur stratégie classique à savoir quatre pneumatiques neufs. Lors de la relance c'est Denny Hamlin qui s'empare de la tête de la course et qui voit alors le titre se rapprocher, puisqu'il ne reste que quatorze tours à disputer.

Cependant, un accident au tour 256 impliquant Blake Koch et JJ Yeley vient tout remettre en question et la relance est cette fois-ci bénéfique à Kevin Harvick qui prend définitivement la tête au tour 260 pour mener les huit derniers tours de la course et ce malgré une ultime neutralisation pour débris dans le virage n°1 au tour 263.

"Je suis très heureux", confie Kevin Harvick à la descente de sa voiture avec son fils Keelan dans les bras. "Merci à Sprint et à tous les fans. Le nouveau format a été si stressant. La course fut phénoménale. Je crois que je ne vais pas dormir pendant une semaine."

Ce titre, le premier pour Kevin Harvick après trois troisièmes places en quatre saisons, est le second de la Stewart-Haas Racing qui a été sacrée en 2011 avec Tony Stewart. Le copropriétaire de l'équipe s'est montré des plus heureux de cette fin en apothéose, après une année très compliquée sur le plan personnel.

"Nous avons vraiment eu des problèmes en cours de route", avoue Tony Stewart. "Cependant, avec Rodney Childers nous avons voulu les réduire au minimum pendant les playoffs."

Kevin Harvick devient le second pilote dans l'ère moderne de la NASCAR à remporter le titre pour sa première année dans une nouvelle équipe.

Sous le drapeau à damier, Kevin Harvick devance finalement Ryan Newman de cinq dixièmes de seconde alors que Brad Keselowski termine troisième. Paul Menard et Jamie McMurray complètent le top-5 alors que Matt Kenseth, Denny Hamlin, Clint Bowyer, Jimmie Johnson et Jeff Gordon sont dans les dix premiers.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Tom Kristensen annonce sa retraite

le Mer 19 Nov - 15:28
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1119-134126

Le pilote danois, Champion du Monde WEC en 2013, et neuf fois vainqueur des 24 Heures du Mans, mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison. Une légende s'en va.
Tom Kristensen laissera une tracé indélébile dans le monde de l'Endurance et du sport automobile en général. Le Danois de 47 ans mettra un terme à une formidable carrière à la fin de la saison 2014, qui l'aura notamment vu marquer de son empreinte les 24 Heures du Mans. Après des débuts en monoplace en Allemagne, c'est au Japon, que Kristensen s'exile pour courir en Formule 3 et en Tourisme. Mais dès 1997, c'est vers l'Endurance que sa carrière se tourner, avec un succès aux 24 Heures du Mans à sa première participation avec une TWR-Porsche. Huit autres suivront à partir de 2000 et le début de sa collaboration fructueuse avec Audi. Il sera avec ses équipiers Emanuele Pirro et Frank Biela, le premier pilote d'usine à remporter trois fois d'affilée l'épreuve mancelle entre 2000 et 2002.

« Je ai eu le privilège de piloter avec la meilleure équipe et le constructeur automobile le plus cool du monde depuis 15 ans, indique Kristensen. J'ai eu beaucoup de très bons coéquipiers et travaillé avec des gens fantastiques. Avec Audi, j'ai été en mesure de gagner de nombreux titres et de nombreuses courses, et j'ai vécu des moments d'émotion inoubliables. Ma série de victoires aux 24 Heures du Mans n'aurait pas été possible sans Audi. Quitter cette équipe est difficile pour moi. Mais le jour devait venir à un moment ou à un autre. Je ne peux que remercier Audi et l'ensemble du personnel pour ces moments, et je me réjouis de mes nouvelles tâches pour la marque et l'équipe Audi Sport. » Car si le Danois ne pilotera plus, il restera un ambassadeur de choix pour la marque aux anneaux.

« Naturellement, le départ à la retraite d'une telle personnalité remarquable comme Tom Kristensen est une grande perte pour Audi Sport Team Joest et toute la scène de l'endurance,
explique le patron d'Audi Motorsport, le Dr. Wolfgang Ullrich. Nous comprenons sa décision d'arrêter à l'apogée de sa carrière. Il est le dernier membre de la génération avec qui Audi a débuté dans la catégorie prototype. Tom a évolué en WEC en tant que Champion du Monde en titre cette année et montré qu'il est toujours l'un des meilleurs pilotes et l'un des plus rapides du monde. Il va nous manquer en tant que pilote, mais il va continuer à nous soutenir avec la richesse de son expérience et de sa personnalité. » Kristensen a par ailleurs offert l'un de ses casques de course au patron d'Audi lors de cette conférence de presse où Ralf Jüttner, patron du Team Joest a fait une apparition surprise.

Le natif d'Hobro évoluera pour la dernière fois avec la R18 e-tron quattro lors de la finale d'Interlagos le 30 novembre prochain au Brésil.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Jules Bianchi sorti du coma artificiel et rapatrié en France

le Jeu 20 Nov - 14:45
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1119-171211

Le Français Jules Bianchi a été sorti du coma artificiel dans lequel il était plongé depuis le début du mois d'octobre et a été transféré en France. Il reste cependant inconscient et dans un état critique.
Le dernier communiqué en date de Marussia et de la famille rapportait que Jules Bianchi restait dans un état critique mais stable. Ce mercredi, la famille du pilote de 25 ans a publié un communiqué annonçant que le Niçois avait été sorti du coma artificiel, puis rapatrié en France au vu de la situation relativement stable. Bianchi reste cependant inconscient, même si il respire sans assistance.

« Près de sept semaines après l'accident de Jules à Suzuka, et après une période difficile de soins neurologiques intensifs , nous sommes en mesure d'annoncer que Jules a fait un pas important, indique la famille. Jules n'est plus dans le coma artificiel dans lequel il a été placé peu après l'accident, mais il est toujours inconscient. Il respire sans aide et ses signes vitaux sont stables, mais son état est toujours considéré comme « critique ». Son traitement entre maintenant dans une nouvelle phase, et concerne l'amélioration du fonctionnement du cerveau.

L'état neurologique de Jules reste stable. Bien que la situation continue d'être grave, et peut le rester, il a été décidé que Jules était suffisamment stable pour être rapatrié dans son pays natal, en France. Nous sommes soulagés, donc, de confirmer que Jules a été transféré dans un avion médicalisé la nuit dernière à partir du Centre Médical Général de Mie à Yokkaichi, au Japon, au Centre Hospitalier Universitaire de Nice, où il est arrivé il y a peu de temps. Jules est maintenant dans l'unité de soins intensifs de professeurs Raucoules et Ichai, où ses soins seront également surveillés par le professeur Paquis, chef du service de neurochirurgie.

Nous sommes reconnaissants que la prochaine phase du traitement de Jules puisse continuer à proximité de la maison, où il peut être entouré et soutenu par sa famille et ses amis. Nous avons rien d'autre que des éloges à adresser pour les soins exceptionnels fournis par le centre médical de Mie depuis l'accident. Nous avons une énorme dette de gratitude envers le personnel médical pour tout ce qu'ils ont fait pour Jules, et aussi pour notre famille, au cours de ce qui est un moment très difficile pour nous. En particulier, nous tenons à exprimer nos remerciements aux médecins Kamei et Yamamichi, et aussi à M. Ogura, tous officiant dans l'équipe qui a soigné Jules au Japon. »


La famille de Jules Bianchi a également indiqué qu'elle souhaitait que les médias ne se rendent pas à l'hôpital de Nice, et que toute nouvelle information serait adressée via communiqué de presse.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty 138 voitures au départ en Argentine

le Ven 21 Nov - 21:19
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1119-140119

La conférence de presse du Dakar 2015 s'est tenue à Paris ce matin. Le parcours a été dévoilé en détail pour les 138 voitures engagées.
Le prochain Dakar s'élancera le 4 janvier prochain depuis la capitale argentine Buenos Aires pour un parcours de près de 9000 km à travers trois pays : l'Argentine, le Chili et la Bolivie. Du côté des voitures, ce seront 138 équipages qui s'élanceront. La lutte pour la victoire devrait en toute logique opposer les Mini ALL4 avec le tenant du titre Nani Roma ou encore le Qatari Nasser Al-Attiyah , aux trois Peugeot 2008 DKR du trio Sainz – Peterhansel - Despres.

Plusieurs autres outsiders devront être surveillés, notamment l'Américain Robby Gordon et son Hummer, ou les Toyota de Christian Lavieille et Giniel de Villiers. Philippe Gache alignera un buggy SMG, alors que Romain Dumas a officialisé ce matin sa participation à l'édition 2015 avec un autre buggy préparé par le Team MD Rallye Sport et aux couleurs de l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Notons également la présence du Hollandais Tom Coronel, pilote Chevrolet en WTCC. La liste complète des engagés en catégorie Voitures peut être consultée ici .

Parcours Dakar 2015 :

Etape 1 - 4 janvier : Buenos Aires – Villa Carlos Paz
Etape 2 – 5 janvier : Villa Carlos Paz – San Juan
Etape 3 – 6 janvier : San Juan – Chilecito
Etape 4 – 7 janvier : Chilecito – Copiapo (passage au Chili)
Etape 5 – 8 janvier : Copiapo – Antofagasta
Etape 6 – 9 janvier : Antofagasta – Iquique
Etape 7 et 8 – 10 et 11 janvier : Iquique – Uyuni et Uyuni – Iquique (passage en Bolivie et retour au Chili)

12 janvier : jour de repos pour les concurrents voitures

Etape 9 – 13 janvier : Iquique – Calama
Etape 10 – 14 janvier : Calama – Salta (retour en Argentine)
Etape 11 – 15 janvier : Salta – Termas de Rio Hondo
Etape 12 – 16 janvier : Termas de Rio Hondo – Rosario
Etape 13 – 17 janvier : Rosario – Buenos Aires.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Nico Rosberg en pole pour la finale à Abou Dhabi

le Sam 22 Nov - 18:48
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1122-152751

Nico Rosberg conserve ses espoirs de sacre en décrochant la pole du GP d'Abou Dhabi devant son rival Lewis Hamilton. Les Williams sont en embuscade.
Nico Rosberg a signé sa 11e pole de la saison au Grand Prix d'Abou Dhabi en réalisant un chrono de 1'40''480 à Yas Marina, réalisant ainsi un résultat quasiment parfait pour Mercedes qui a remporté 18 des 19 qualifications de la saison ! L'Allemand conserve ses espoirs dans la conquête du titre face à Lewis Hamilton qui s'est incliné pour quatre dixièmes, même si la 2e place occupée par le Britannique serait suffisante pour l'assurer du sacre. Les Williams sont encore les plus proches avec Valtteri Bottas 3e devant Felipe Massa pour quelques dixièmes de retard sur les Flèches d'Argent.

Les Red Bull ont pris la 3e ligne avec Daniel Ricciardo qui pointe à 7 dixièmes de la pole, soit l'écart qu'accuse son coéquipier Sebastian Vettel sur la première RB10 pour son dernier Grand Prix avec le Taureau rouge. Mais les pilotes de Milton Keynes ont depuis été disqualifiés , ce qui permet à Daniil Kvyat et Jenson Button d'héiter de la 3e ligne devant les Ferrari de Kimi Räikkönen et Fernando Alonso. L'Asturien espérait certainement une meilleure position sur la grille pour ses dernières qualifications avec la Scuderia, mais ses problèmes mécaniques ont fortement limité son roulage en essais.

Kevin Magnussen a échoué aux portes de la Q2 devant Jean-Éric Vergne. Le Français devance les Force India de Sergio Pérez et Nico Hülkenberg, tandis qu'Adrian Sutil pointe en 13e position. Romain Grosjean a pris la 16e place mais le pilote Lotus partira du fond de grille suite à sa pénalité et devrait également observer un drive-through ou recevoir une pénalité de temps. Esteban Gutiérrez sera le premier à en bénéficier en s'élançant devant Pastor Maldonado. Les Caterham complètent la liste avec Will Stevens revenu à une demi-seconde de Kamui Kobayashi.

Le départ du Grand Prix d'Abou Dhabi sera donné à 14h heure française.

Jacques-Armand Dupuis


Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Lewis Hamilton champion du monde 2014

le Lun 24 Nov - 11:55
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1123-164248

Le Britannique Lewis Hamilton a décroché son deuxième titre de Champion du Monde de F1 après sa victoire sur le dernier Grand Prix de la saison à Abou Dhabi. Nico Rosberg, victime de soucis mécaniques, n'a rien pu faire.
Six ans après son sacre décroché au terme d'un final à suspense sur le tracé brésilien d'Interlagos face à Felipe Massa, le Britannique Lewis Hamilton a décroché son deuxième titre mondial sur le Yas Marina Circuit d'Abou Dhabi, en signant son onzième succès de l'année. Dès le départ, le pilote de 29 ans avait réussi un meilleur envol que son équipier et rival chez Mercedes l'Allemand Nico Rosberg, auteur de la pole position. Ce dernier, ainsi que Valtteri Bottas (Williams) et Daniil Kvyat (Toro Rosso), partis depuis les places impaires sur la grille ont perdu des positions à l'extinction des feux.

Si Hamilton va contrôler l'ensemble de la course et franchira la ligne d'arrivée en double champion du monde (le septième de l'Histoire) félicité à la radio par le Prince Harry, il profitera également des déboires de Rosberg, dont la Mercedes W05 Hybrid a connu des problèmes de récupération d'énergie, puis des soucis de freins, empêchant l'Allemand de se battre à armes égales avec son équipier. Images symboles, après son deuxième arrêt, Hamilton ressortira derrière Rosberg, avant de le dépasser sans difficultés dans la longue ligne droite du circuit, puis de lui prendre un tour à deux boucles de l'arrivée. Les deux Williams de Felipe Massa, à qui il n'aura sans doute manqué qu'un ou deux tours pour reprendre Hamilton, et Valtteri Bottas complètent le podium pour cette finale de la saison, alors que Rosberg termine à la quatorzième place.

Daniel Ricciardo se classe 4e au volant de sa Red Bull devant la McLaren de Jenson Button, qui pourrait avoir conclu son dernier Grand Prix en F1. Nico Hülkenberg et Sergio Pérez placent leurs Force India en 6e et 7e positions devant la Red Bull de Sebastian Vettel qui quittera l'écurie au Taureau Rouge pour la Scuderia Ferrari. Les deux Ferrari de Fernando Alonso et Kimi Räikkönen complètent le top 10 de cette finale de la saison.

Côté Français, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) termine 12e juste devant Romain Grosjean (Lotus), alors que leurs équipiers respectifs Daniil Kvyat et Pastor Maldonado, n'ont pas vu l'arrivée, suite à des problèmes mécaniques sur leurs monoplaces.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Jules Bianchi n'a pas assez ralenti pour la FIA

le Mer 3 Déc - 22:23
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1203-190000

Le groupe d'enquête chargé de l'accident de Jules Bianchi mis en place par la FIA a rendu son rapport qui a été publié lors du Conseil Mondial de Doha. La responsabilité du Français est mis en cause.
La FIA a publié un résumé des conclusions du rapport du groupe d'enquête mis sur pied par la Fédération afin de faire toute la lumière sur l'accident de Jules Bianchi survenu le 5 octobre au Grand Prix du Japon à Suzuka. Au total, le rapport de 396 pages a été présenté au Conseil Mondial réuni aujourd'hui à Doha.

Les conclusions de ce groupe d'enquête composé de dix personnes indiquent sans surprise que plusieurs facteurs sont en cause dans ce drame. Nous rendons ci-dessous les extraits pertinents de ce rapport publiés tels quels dans le communiqué :

- La trajectoire de course du virage n°7 humide s'est soudainement réduite par le drainage de l'eau. Sutil, et Bianchi un tour plus tard, ont perdu le contrôle à ce niveau.

- Bianchi n'a pas suffisamment ralenti pour éviter la perte de contrôle à cet endroit comme Sutil.

- Si les pilotes respectent correctement les indications du double drapeau jaune... aucun compétiteur ou commissaire ne devrait se retrouver en danger immédiat ou physique.

- Les actions entreprises suite à l'accident de Sutil sont conformes au règlement et aux interprétations des 384 accidents précédents qui se sont produits ces 8 dernières années. Avec le bénéfice du recul, il n'y a aucune raison apparente de faire entrer la voiture de sécurité que ce soit avant ou après l'accident de Sutil.

- Bianchi a surcontrôlé le survirage de sa voiture, ce qui l'a fait quitter la piste plus rapidement que Sutil...

- Durant les 2 secondes où la voiture de Bianchi a traversé la zone de dégagement, il a appuyé à la fois sur les pédales de freins et d'accélérateur en utilisant ses deux pieds. L'algorithme « FailSafe » est conçu pour couper le moteur, mais il a été bloqué par le coordinateur de couple qui contrôle le système de freinage arrière « Brake-by-Wire ». La Marussia de Bianchi avait une conception particulière du Brake-by-Wire qui était incompatible avec les réglages FailSafe.

- Le fait que le FailSafe n'est pas coupé le moteur demandé par le pilote pourrait avoir affecté la vitesse de l'impact mais il n'est pas possible de quantifier cette donnée. Cependant, il se pourrait que Bianchi ait été suffisamment distrait par ce qu'il se passait et par le blocage des roues avant pour qu'il ne soit plus en mesure d'éviter la grue.

- Le casque de Bianchi a heurté la surface basse de la grue. La force et l'angle de l'impact lui ont causé de sévères blessures.

- Toutes les procédures médicales et la rapidité du personnel de secours doit être pris en compte de manière importante dans la survie de Bianchi.

- Il n'y avait aucun moyen d'atténuer les blessures de Bianchi, même en fermant le cockpit ou en installant des protections sur la grue. Aucune de ces solutions ne peut faire face à un accident où une voiture de 700kg heurte une grue de 6500kg à 126km/h. Il n'existe tout simplement pas à ce jour de structure capable d'absorber une telle énergie pouvant être installée sur une F1, sans que la cellule de survie du pilote ne soit détruite, ou sans générer des forces de décélération mortelles.

Certaines conclusions de ce rapport risquent de remettre de l'huile sur le feu au moment où la famille de Jules Bianchi prie pour son rétablissement. Le groupe d'enquête de la FIA place la responsabilité de l'accident sur le pilote, et éventuellement son équipe dont le matériel n'aurait pas été conforme aux critères de sécurité. Toutefois, le rapport conclut sur un point essentiel. « Il est considéré comme fondamentalement faux d'essayer de rendre un impact entre une voiture de course et un véhicule imposant non mortel. Il est impératif d'éviter un accident impliquant une grue et/ou les commissaires travaillant à côté. »


Jacques-Armand Dupuis


Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Jeu 4 Déc - 16:57
On voit bien que la FIA veut se dédouaner dans cette affaire. J'éspère que la famille Bianchi les poursuivra en justice et qu'ils obtiendront gain de cause.

Le plus scandaleux est qu'ils justifient la présence de la dépanneuse sur la piste.

Pourtant le mois dernier, la FIA a fait appel à des spécialistes qui ont du être triés sur le volet mais le problème est qu'ils ne se sont pas mis à la place de Jules Bianchi. Qu'auraient-ils fait à la place du pilote français ?

De plus, ils semblent oublier un facteur important, la pluie qui a transformé la piste en une vraie patinoire.
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Mini prolonge son engagement jusqu'en 2017

le Mer 10 Déc - 15:06
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1209-171248

Lauréate des trois dernières éditions du Dakar sud-américain, la marque Mini a confirmé son engagement jusqu'en 2017.
Depuis 2012, la catégorie auto du Dakar voit la domination des Mini ALL4. En 2014, l'Espagnol Nani Roma signait la troisième victoire d'affilée pour la marque, filiale du groupe BMW. A quelques jours du départ de l'édition 2015 du célèbre rallye-raid, à Buenos Aires en Argentine, Mini a confirmé la prolongation de son engagement jusqu'en 2017.

« Le Dakar est le défi ultime pour tous les pilotes et les écuries, ce qui en fait l'un des événements les plus passionnants dans le monde du sport automobile, explique Jochen Goller, vice-président de Mini. Notre marque a relevé ce défi unique avec grand succès au cours des dernières années. Le Dakar nous donne une occasion unique de nous connecter avec nos fans du monde entier, avec des passionnés et des gens qui regardent au-delà des simples statistiques et des résultats, et qui profitent du sport dans ces endroits exotiques fascinants. Ces raisons stratégiques et notre souci constant de nous améliorer étaient la décision clé pour étendre notre engagement au-delà du Dakar 2015, en 2016 et 2017, en collaboration avec notre partenaire stratégique, X-raid. Avec ses trois victoires consécutives de 2012 à 2014, Mini a joué un rôle majeur dans l'histoire de ce rallye emblématique. Pour les trois dernières éditions, la ALL4 Racing avec ses qualités fondamentales de performance, de fiabilité et d'agilité, a prouvé que c'était la voiture à battre. Notre objectif pour 2015 est d'atteindre un grand résultat d'équipe, tout comme nous l'avons fait en 2014. »

Trois équipes défendront les couleurs de Mini sur l'édition 2015, avec trois ALL4 pour le Monster Energy Rally Raid Team pour Nani Roma et Michel Périn, Orlando Terranova - Bernardo Graue et Krzysztof Holowczyc - Xavier Panseri. Le X-Raid Team alignera six voitures pour les équipages Vladimir Vasilyev - Konstantin Zhiltsov, Erik van Loon - Wouter Rosegaar, Boris Garafulic - Filipe Palmeiro, Aidyn Rakhimbayev - Anton Nikolaev, Zhou Yong, et Stephan Schott - Holm Schmidt. Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel seront engagés sous la bannière du Qatar Rally Team.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Race Of Champions - Kristensen et Solberg remportent la Nations Cup

le Dim 14 Déc - 12:45
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1213-204256

Tom Kristensen et Petter Solberg ont remporté la Nations Cup en battant David Coulthard et Susie Wolff en finale à la Barbade.
Tom Kristensen et Petter Solberg (Team Nordic) ont battu David Coulthard et Susie Wolff (Team Scotland) en finale à la Barbade (Caraïbes) et succèdent ainsi à Michael Schumacher et Sebastian Vettel qui avaient remporté la dernière en 2012. Le nonuple vainqueur des 24 Heures du Mans a été le plus efficace puisque c'est lui qui a battu le pilote d'essais Williams avant de venger son coéquipier en s'imposant face à l'Écossais.

Le nonuple vainqueur des 24 Heures du Mans avait déjà brillé plus tôt en éliminant la France en demi-finales. Après avoir devancé Esteban Ocon, le Danois a battu le pilote Lotus qui s'était imposé face au champion du monde du World RX. Le Français a annoncé sur son compte Twitter que c'était un problème technique qui était à l'origine de cette élimination.

Néanmoins, les pilotes tricolores ont été plus en réussite lors des poules puisqu'ils se sont qualifiés à l'avantage des meilleurs temps face aux Young Stars, Pascal Wehrlein et Jolyon Palmer, qui avaient également marqué trois succès. Le Team Americas de José-Maria Lopez et Robby Gordon est resté à deux victoires, l'Argentin terminant sur le toit au volant du Stadium Super Truck.

Le Team Scotland a battu le Team Barbados composé de Dane Skeete et Rhett Watson en demi-finales, même si le premier nommé a réussi à remporter une manche face à Susie Wolff. Le Team USA de Kurt Busch et Ryan Hunter-Reay et le Team Australia avec Jamie Whincup et Mike Doohan n'ont pas passé les manches qualificatives.

Source : AutoHebdo.fr


Les Race Of Champions sont un challenge qui réunit les meilleurs pilotes du monde pour les affronter dans des courses ou ils piloteront toutes sortes de voitures de courses accompagnés de shows.
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Le sans-faute de David Coulthard

le Lun 15 Déc - 13:12
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 ROC_2014_Coulthard

Souvent malheureux face à l'Allemagne dans la Nations Cup, David Coulthard tient enfin un sacre dans la Race Of Champions avec une victoire dans le tableau des pilotes avec sept succès en autant de matchs.

Pour cette édition 2014 de la Race Of Champions disputée sur le Bushy Park à la Barbade, David Coulthard a été l'homme fort avec une seule défaite en deux jours, c'était hier en finale de la Nations Cup.

Ce dimanche l'ancien pilote de Formule 1, mais aussi de DTM n'a laissé aucune chance à tous ses adversaire, puisqu'il a survolé sa poule avant de battre Petter Solberg, puis Jamie Whincup pour rallier la finale face à Paul Wehrlein qui s'est lui débarassé de Robby Gordon et Estéban Ocon pour jouer le titre.

Disputée au meilleur des trois manches, la finale a été dominée par David Coulthard qui n'a laissé aucune chance à son jeune adversaire de 23 ans son cadet. David Coulthard s'est imposé par deux points à zéro en remportant la première course au volant du KTM X-Bow, puis la seconde avec l'Ariel Atom Cup.

L’Écossais David Coulthard a survolé le premier groupe en battant ses trois adversaires,  à savoir Romain Grosjean, Jamie Whincup et Mick Doohan. Le sextuple champion V8 Supercars s'est qualifié pour les quarts de finale.

Dans le groupe B, c'est Kurt Busch qui est sorti premier de sa poule avec trois victoires, sur Petter Soblerg qui s'est lui aussi qualifié, Susie Wolff et Rhett Watson.

Sans avoir pris le volant de l'un des Stadium Super Trucks qu'il a apporté Robby Gordon a remporté ses trois victoires dans le groupe C face à Doug Gore, Estéban Ocon et José-Maria Lopez. C'est le Français Estéban Ocon, qui a décroché le second ticket qualificatif de ce groupe.

Le carton plein des États-Unis d'Amérique dans les poules est complété par Ryan Hunter-Reay qui s'est lui aussi imposé à trois reprises face à Tom Kristensen, Pascal Wehrlein et Jolyon Palmer pour accéder à la phase suivante en compagnie de Pascal Wehrlein.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mer 17 Déc - 17:29
Une vidéo de Michelin, le célèbre manufacturier de pneumatiques qui félicite ses champions de l'année. Wink

Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Une auto 100% éléctrique au départ du Dakar 2015

le Jeu 25 Déc - 22:19
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 ACCIONA%20100%20Percent%20EcoPowered%20Dakar%202015

Acciona 100% EcoPowered. Voici le nom de cette auto totalement électrique qui prendra le départ de la prochaine édition du plus grand rallye-raid au monde le 04 janvier 2015.

La course considérée comme la plus dure de la planète va accueillir dans 10 jours, une concurrente un peu particulière puisque cette dernière ne rejettera pas un seul gramme de CO2 dans l'atmosphère. L'initiateur de ce projet est la compagnie d'électricité espagnole Acciona, qui n'en est pas à son premier coup d'essai pour ce qui est des projets verts en conditions extrêmes. Déjà en 2011, avec un traineau propulsé par des cerfs-volant, la compagnie avait atteint le pôle sud. Ensuite en 2012, Acciona et son Skipper ont terminé le Vendée Globe avec un voilier qui a fonctionné sans une seule goute d'énergie fossile.

Après le froid, la glace et l'eau, la société espagnole s'attaque donc au sable et à la chaleur d'Amérique du Sud. L'équipage sera composé du pilote Albert Bosch (8 participations sur le Dakar. 2 en moto et 6 en auto) et du copilote espagnol Agustín Payá.

L'auto roulera en catégorie T1 et sera propulsée par un moteur électrique synchrone d'une puissance de 220kw soit l'équivalent de 300ch. Le moteur sera lui-même alimenté par des batteries lithium-ion toutes installées dans 4 packs réfrigérés et amovibles. Un panneau solaire capable de générer 100wh (12V) est installé au niveau de la roue de secours.

Après 37 éditions, le Dakar accueillera donc pour la première fois une voiture 100% électrique. A côté des 2250 litres de carburant consommés en moyenne par chaque concurrent, la Acciona 100% EcoPowered ne consommera pas un seul litre d'essence et ne rejettera donc pas de CO2 durant toute l'épreuve.

Rendez-vous est donc prit le 04 janvier prochain pour voir évoluer cette auto sur le sable Sud-Américain.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Michael Schumacher poursuit son combat

le Lun 29 Déc - 13:46
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 1229-112840

Il y a un an, le 29 décembre 2013, l'Allemand Michael Schumacher était victime d'un accident de ski dans la station de Méribel en Savoie.
Il y a un an jour pour jour, Michael Schumacher était victime d'un accident de ski dans la station de Méribel en Savoie. Hospitalisé dans un état grave à l'hôpital de Grenoble (Isère), le septuple champion du monde de F1 avait dans un premier temps été opéré pour traiter plusieurs hémorragies cérébrales. Sorti du coma dans lequel il était plongé depuis plus de cinq mois en juin dernier , Schumi avait été transféré dans la foulée en Suisse près de Lausanne. Début septembre, Sabine Kehm, son attachée de presse, annonçait finalement que le pilote de 45 ans allait poursuivre sa rééducation à son domicile de Gland en Suisse.

« Les gens ont compris que la situation exige du calme et de la patience. De nombreuses personnes comprennent également que l'intimité est aussi importante dans ce contexte. Nous ne pouvons toujours pas nous prononcer sur un rétablissement complet. Michael fait des progrès par rapport à la gravité de son accident mais c'est un processus long et difficile. » expliquait Sabine Kehm en novembre dernier, et qui a réitéré ses propos à Reuters , face aux nombreuses rumeurs qui entourent toujours l'état de santé réel de l'ancien pilote Ferrari. Toute la rédaction d'AUTOhebdo adresse de nouveau son soutien à la famille de Michael Schumacher.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Dakar - Al-Attiyah pénalisé, Gordon deuxième !

le Lun 5 Jan - 11:36

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Unnamed


Quelques heures après l'arrivée de la première étape du Dakar 2015, Nasser Al-Attiyah a été pénalisé et perd donc le bénéfice de sa victoire. Gordon grimpe ainsi à la deuxième place finale de l'étape et au général.

Les rebondissements continuent sur les routes du Dakar. Après les problèmes rencontrés par Nani Roma, c'est une autre Mini qui se voit coupé dans son élan. Et il s'agit ni plus ni moins de celle du vainqueur puisque ce dernier, est pénalisé de 2 minutes sur son chrono final. La Qatari descend donc à la septième place, que ça soit au niveau du chrono de l'étape qu'au classement général.

L'argentin Terranova est donc le vainqueur en catégorie auto et premier leader du Dakar 2015. Robby Gordon passe de son côté à la deuxième place et confirme la bonne forme de son Hummer. L'écart entre les deux hommes n'est que de 42 secondes. De Villiers sur Toyota, Holowczyc sur Mini, Spataro sur Renault et Ten Brinke également sur Toyota gagnent tous une place.

Autre information importante, Nani Roma a enfin terminé sa spéciale chronométrée mais avec un peu plus de 6h de retard sur le leader du jour. On peut d’ors et déjà dire que son Dakar est terminé et que la performance de l'année dernière n'est plus d'actualité. Mini devrait donc disposer d'un porteur d'eau de luxe pour ses autres pilotes.




Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Jean-Pierre Beltoise s'en est allé

le Lun 5 Jan - 23:21
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 0105-135020

Jean-Pierre Beltoise a été victime d'un accident vasculaire la nuit dernière à Dakar. L'ancien pilote de F1 est mort à l'âge de 77 ans.
Nous avons appris avec tristesse la mort de Jean-Pierre Beltoise à l'âge de 77 ans. L'ancien pilote de F1 a eu deux accidents vasculaires dans la nuit du 4 au 5 janvier alors qu'il se trouvait à Dakar (Sénégal).

Jean-Pierre Beltoise restera un acteur majeur du sport automobile français. Avec 85 Grands Prix de F1 au compteur, le natif de Boulogne-Billancourt a vécu son plus haut fait d'arme lorsqu'il a remporté le Grand Prix de Monaco 1972 sur une BRM avec qui il terminera sa carrière dans la discipline en 1974. Le pilote tricolore a également piloté pour Matra de 1967 à 1971. Sa meilleure saison restera l'année 1969 où il a pris la cinquième place du Championnat.

Le Français s'était rapidement montré adroit au volant d'une monoplace puisqu'il a décroché le titre de champion de France F3 en 1965 avant de remporter la F2 européenne en 1968. Mais Jean-Pierre Beltoise ne s'est pas limité à cette discipline puisqu'il a également briller en remportant notamment les 6 Heures de Watkins Glen (New York) en 1974 sur une Matra Simca MS670C et en participant à 14 reprises aux 24 Heures du Mans (Sarthe).

Jean-Pierre Beltoise a par la suite brillé en Championnat de France des voitures de tourisme en décrochant deux titres en 1976 et 1977 avant de s'imposer en Rallycross lors de la saison 1979, démontrant qu'il était compétitif sur tous types de terrains. AUTOhebdo présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Terranova devant, Gordon pied au plancher

le Mar 6 Jan - 21:46
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Terranova%20Dakar%202015

Aujourd'hui troisième étape du Dakar et une nouvelle fois, une Mini termine devant mais cette fois, il s'agit de celle de Terranova. Après une étape cauchemardesque hier, Gordon n'en est qu'au début de sa remonté.

Les organisateurs avaient prévenu que cette étape, la plus longue de l'édition 2015, serait très dure et qu'elle laisserait des traces. La chaleur venant s'ajouter à la longueur et à la dureté de la spéciale laissait présager beaucoup de dégâts parmi les concurrents.

Malheureusement pour nous et pour Robby Gordon, son Hummer a malheureusement craqué sous cette chaleur caniculaire (plus de 40° voire 50° à certains endroits). Dès le km 40, une surchauffe des freins a obligé l'américain à s'arrêter sur le bord de la piste. Après être reparti, une réduction de la vitesse était nécessaire, descendant par moment jusqu'à 60 km/h. 30kms avant l'arrivée, le Gordini s'arrêta de nouveau mais cette fois, pour attendre le remorquage par son camion d'assistance. Résultat, plus de 4h de perdu à la fin de la journée et tout espoir de victoire disparu.

Voici une vidéo amateur montrant l'arrêt de Gordon sur le bord de la route et la tentative de ce dernier et des locaux pour arrêter le feu sur le frein arrière droit :




Mais Gordon, en habitué du Dakar sait qu'on en est qu'au début du rallye, que tout reste possible dont un bon résultat final. "Tout le monde va avoir des problèmes sur ce Dakar. J'ai perdu 4 heures aujourd'hui mais nous n'en sommes qu'au deuxième jour de course. Je ne suis pas fini, loin de là" annonçait-il hier soir.

Au départ de la troisième spéciale, le californien était descendu à la cinquantième place du général et s'élançait donc au même niveau ce matin. 284kms et 35 adversaires dépassés plus tard, Robby Gordon termine l'étape à 21min et 56sec du vainqueur du jour. Cette folle remontée lui permet de gagner 10 places au général et passe donc quarantième à 04h24min 18sec du leader au général, le Qatari Al-Attiyah. Certes l'écart entre le groupe de tête et l'américain est élevé mais comme il le dit si bien, on n'en est qu'au début de l'épreuve.


En auto, c'est donc Orlando Terranova qui gagne sur sa Mini, 1min 54sec devant le sud-africain Giniel De Villiers. Comme hier, la troisième place est détenu par une autre Toyota, celle d' Alrajhi à 2min 52sec de l'argentin. En quatrième place on retrouve Carlos Sainz sur son 2008 DKR devant Al-Attiyah cinquième. L'espagnol réalise une bonne opération au général puisqu'il remonte au quatrième rang. De son côté, Gordon termine la spéciale à la quinzième place avec un temps de 03h19min 24sec à 21min 56sec de la position de tête.

Au classement général, le Qatari est toujours leader avec 05min 18sec d'avance sur De Villiers et 18min 05sec sur Terranova. Comme annoncé plus haut, Gordon gagne 10 place aujourd’hui et passe au quarantième rang.

En moto, c'est Matthias Walkner qui gagne, 40sec devant Marc Coma et 01min 53sec devant Joan Barreda Bort. Au général, Barreda est toujours devant avec 05min 33sec sur Gonçalves et 10min 33sec sur Walkner.

En Quad, c'est également un argentin qui gagne. Bonetto fini avec 58sec d'avance sur son compatriote Halpern et 02min 14sec sur le leader de la catégorie quad, Sonik. Au général, Lafuente passe devant Casale et son respectivement deuxième et troisième.

Du côté des camions, c'est à nouveau un Kamaz qui gagne mais cette fois c'est au tour Mardeev de franchir la ligne le premier. Ce dernier prend par la même occasion la tête du général. Karginov a terminé l'étape à la deuxième place, à 01min 51sec alors que De Rooy complète le podium avec 04min 30sec de retard. Au général Loprais et Karginov complète le tiercé de tête.

Ce soir, tous les concurrents encore en course franchiront la frontière chilienne pour la quatrième étape, longue de 315 kms pour les autos, motos ainsi que les quads et de 174kms pour les camions.


Article mis en ligne par Sylvain LE MOUEE le 06/01/2015


Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 Empty Troisième victoire pour Al-Attiyah, Gordon encore retardé!

le Jeu 8 Jan - 13:08
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 5 10854932_856749967717645_2039954197869086109_o

Le passage au Chili a permis à Al-Attiyah de signer sa troisième victoire sur ce Dakar 2015 et le conforte dans son leadership de l'épreuve. De son côté Robby Gordon joue une nouvelle fois de malchance et perd encore beaucoup de temps.
© Dakar

La quatrième étape marquait l'arrivée de la caravane du Dakar en territoire Chilien mais également de nouveaux espoirs chez les hommes de Gordon suite à sa belle remonté d'hier. La bonne forme de la veille se confirmait puisque le Hummer était dans le top 3 lors des premiers kilomètres de la spéciale du jour. Mais comme lundi dernier, un long arrêt d'au moins 50 minutes au km 90 a mit à mal la progression du Gordini.

A l'heure ou cet article est rédigé, les raisons de cet arrêt ne sont pour le moment pas connues mais l'équipage n'a pu rattraper le temps perdu puisqu'à l'arrivée de la spéciale chronométrée, ils totalisent un retard d'01h23min 27sec sur le vainqueur du jour. Même si les concurrents n'en sont qu'à la quatrième étape, un bon résultat final pour le team Speed Energy semble de plus en plus lointain.

Concernant l'étape en elle même, c'est donc Nasser Al-Attiyah qui gagne en auto avec un temps de 03h09min 18sec. Nani Roma se refait une santé en terminant à la deuxième place, 02min 40sec derrière son coéquipier. En troisième position, on retrouve le très régulier Giniel De Villiers sur son Toyota à 02min 57sec de la tête.

Au général, le Qatari dispose maintenant de 08min 15sec d'avance sur le Sud-Africains De Villiers et 23min 33sec sur Alrajhi qui réalise un très bon début de rallye pour sa première expérience sur le Dakar. Avec ses 01h23min de retard, Gordon termine l'étape à une lointaine 46ème place mais remonte à une anecdotique 36ème place au général, à 05h47min 45sec du leader.

Du côté des deux roues, Joan Barreda Bort signe un nouveau succès, 01min 59sec devant le tenant du titre Marco Coma et 02min 49sec sur le local de l'étape, Qintanilla. Au général, Barreda conforte sa première place avec 12min 49sec d'avance sur Coma et 20min 29sec sur son coéquipier Gonçalves.

En Quad, c'est également le leader qui gagne et qui conforte sa position au général puisque Sonik termine devant avec 03min 26sec d'avance sur Casale et 13min 14sec sur Abu-Issa. Lafuente et Casale demeure respectivement, deuxième et troisième du classement général.

En camion, Kamaz réalise le triplé avec Nikolaev en pointe, devant Karginov et Mardeev. Ce dernier reste premier du général avec 01min 57sec d'avance sur Nikolaev et 02min 45sec devant Karginov.

Demain, une étape longue de 458kms est au programme des quatre catégories avec des ascensions jusqu'à près de 3000m d'altitude.

Nous ne pouvions terminer cet article sans présenter toutes nos condoléances à la famille et au team de Michal Hernik pilote de la moto n°82 décédé hier lors de la troisième étape du rallye.

Source : US Racing.com
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum