Partagez
Aller en bas
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Terranova signe sa deuxième victoire, Gordon seulement neuvième

le Dim 11 Jan - 15:14
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Terranova%20Dakar%202015%202

Les deux dernières spéciales du plus grand rallye-raid du monde avaient permis à Gordon de démontrer les qualités et capacités de son Gordini grâce à ses troisièmes et quatrièmes places. Aujourd'hui, il ne valait mieux ne pas tenter le diable et viser à tout prix la première place au risque de se brûler les ailes pour la deuxième partie du marathon.

Il semble que Gordon ait suivi cette ligne de conduite puisqu' avec un temps de 03h42min 06sec, le pilote américain se place en neuvième position à 10min 48sec du vainqueur du jour. Cela peut paraître prétentieux de parler de gestion de la course pour Gordon par rapport aux autres concurrents mais, compte tenu des derniers résultats du Californien, il est très probable que l'équipage n'ait pas demandé le maximum au Gordini pour cette étape marathon.
 
Concernant l'étape auto, c'est donc Terranova qui franchit la ligne d'arrivée en premier avec 02min 20sec d'avance sur Alrajhi. 18 secondes derrière le saoudien, Ten Brinke réalise une bonne performance en signant le troisième temps. Au général, Al-Attiyah est toujours leader mais a perdu 3 minutes lors de cette spéciale. De Villiers revient ainsi à 08min 14sec de la tête. Alrajhi, toujours aussi performant pour sa première participation est troisième à 21min 16sec du Qatari. De sont côté Gordon se place à la 23ème place avec toujours 05h48min 31sec de retard.

En Camion, c'est Ales Loprais sur son Man qui gagne, 05min 39sec devant Gerard De Rooy sur son Iveco. Karginov, le premier des Kamaz est troisième avec 05min 49sec de retard. Nikolaev, leader hier soir, a perdu gros aujourd'hui et fini l'étape avec 01h06min 35sec de retard sur Loprais. Au général, c'est Mardeev qui reprend le leadership et compte 22min 13sec d'avance sur Karginov. Un autre Kamaz, celui de Sotnikov complète le tiercé de tête. Nikolaev passe quatrième et complète ainsi le carton plein de la marque Russe qui truste les quatre premières places.
 
Ce soir, tous les équipages autos et camions devront se débrouiller pour "mécaniquer" et remette à neuf leur monture. Cette soirée signe aussi la fin de la journée de repos pour les motos et quads qui débuteront leur étape marathon demain matin. Cette dernière les mènera comme les autos, à Uyuni en Bolivie.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Première victoire de Toyota! Gordon à une lointaine 43ème place

le Lun 12 Jan - 1:43
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Alrajhi%20Dakar%202015

La deuxième partie de l'étape marathon s'est terminée aujourd'hui par la première victoire d'un Toyota et d'un Saoudien avec le meilleur temps d'Alrajhi sur son Hilux. Robby Gordon a une nouvelle fois perdu du temps aujourd'hui en terminant en 43ème position.
© ASO

Le départ a été donné ce matin sur le Salar d'Uyuni avec un départ en ligne pour les autos. Cinq par cinq, les équipages se sont élancés sur le sel Bolivien en utilisant au maximum la puissance de leur moteur. Certes cette portion ne permettait pas de creuser d'écarts conséquents mais les images étaient très belles.  Du côté de Gordon, après une étape sage hier, on s'attendait à ce que le Hummer se rapproche des premières places.

Malheureusement, une nouvelle fois cette étape n'a pas permis de réaliser une bonne performance mais à au contraire, fait perdre beaucoup de temps à l'équipage américain. A l'heure actuelle, la raison de cette contre performance n'est pas connue mais ce que l'on sait c'est qu'ils ont franchi la ligne d'arrivée avec 01h07min 26sec de retard sur le Saoudien. Une autre journée à oublier donc pour le team Speed Energy.
 
Au niveau du classement de la spéciale, c'est donc Alrajhi qui brise l'hégémonie Mini en signant un temps de 03h26min 49sec, 01min 12sec devant sur Terranova et 02min 36sec devant Al-Attiyah. Au général, le Qatari reprend les trois minutes perdu hier sur De Villiers et ramène l'écart à 08min 27sec. Avec sa victoire du jour, le pilote saoudien conforte sa troisième place à 18min 40sec de la tête. A noter la grosse sortie de route de Matthew Campbell et de son copilote Luis Ceras Ramirez sur leur Durango Jimco n°356 (visible sur la vidéo amateur ci-dessous.) Pas d'informations sur l'état de santé de l'équipage mais espérons qu'ils s'en sortent en bien.


 
Chez les camions, tout est remis à en question après que Mardeev ait perdu 32min 02sec cette après-midi. Nikolaev gagne avec 11min 16sec d'avance sur De Rooy et 14min 58sec sur Karginov, le grand perdant d'hier. Au général, Mardeev reste devant mais voit son avance diminuer à seulement 05min 09sec sur Karginov et 12min 41sec sur Nikolaev.

Les motos ont repris la compétition aujourd'hui sur le même tracé que les autos pour se rendre à Uyuni. Gonçalves sur sa Honda remporte d'étape, 14 secondes devant Coma et 30 secondes devant Walkner. Barreda Bort perd bros en terminant à 6 minutes de Marc Coma suite à une chute. Son guidon cassé en deux témoigne de la violence du choc. Au général l'espagnol garde la tête mais ne dispose plus que de 06min 28sec d'avance sur son compatriote et 10min 59sec sur le vainqueur du jour. Beaucoup de travail attend Barreda ce soir pour échanger de guidon avec l'un de ses coéquipiers.

En quad, c'est le paraguayen Sanabria Galeano qui franchi la ligne d'arrivée en tête avec 05min 46sec sur le polonais Sonik et 11min 37sec sur le chilien Casale. Au général, Sonik mène toujours et compte désormais 21min 59sec sur Casale et 01h 08sec sur Lafuente.
 
Demain deuxième partie de l'étape marathon pour les Quads et les motos qui dorment ce soir dans la caserne des pompiers d'Uyuni. Pour les auto, cette soirée signifie le début de leur journée de repos, au bord de l'océan à Iquique.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Une première semaine compliquée pour Gordon

le Mar 13 Jan - 17:28
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 1979153_10152630367772444_3815544585555342007_o

La journée d'hier était synonyme de repos pour les concurrents autos et camions après la fin de l'étape marathon de ce week-end. L'occasion pour nous de revenir sur la première semaine de Robby Gordon. En moto, gros changement au général avec Barreda Bort qui a surement perdu le Dakar 2015!
© planetrobby.com

Du bon et du beaucoup moins bon. C'est la façon la plus simple de qualifier et résumer les six premiers jours de course de l'équipage américain. Lors des derniers préparatifs pré Dakar 2015, la confiance était de mise dans les rangs du team Speed Energy. De nombreux tests avaient été effectués pour améliorer le Gordini et résoudre les problèmes de surchauffe de 2014. Ainsi ce truck était "meilleur que mon meilleur Hummer" annonçait Gordon.

Effectivement dès la première étape du Dakar, la bonne forme du Hummer se confirmait puisque ce dernier était crédité du deuxième temps. (après la pénalité de 2min infligée à Al-Attiyah). A la suite de ce résultat, beaucoup d'espoirs étaient fondés sur cette nouvelle version du Gordini. Mais malheureusement, la mécanique a une nouvelle fois joué des tours à l'américain puisque les feins ont littéralement pris feu au km 40 de la deuxième spéciale. S'en est suivi, un autre arrêt sur le bord de la piste à 30 kms de l'arrivée. A l'arrivée, ce problème technique a fait perdre plus de 4h a l'équipe et leur a donc ôté toutes chances de victoire.

Ainsi, les montagnes russes pouvaient commencer pour Gordon. Au soir de la troisième étape, le Hummer était une nouvelle fois au rendez-vous puisqu'une remontée de 35 concurrents le plaçait en quinzième position finale de l'étape et lui permettait de faire un bond de dix places au général. Le lendemain, l'équipage s'élançait gonflé à bloc mais un nouveau problème faisait perdre 50 min au duo et détruisait tout espoir de bon résultat. Chaque journée était donc à l'opposée de celle de la veille et le cinquième jour confirma cette règle puisqu'une troisième place à seulement 1min 25sec du vainqueur démontrait les capacités du truck américain.
La sixième spéciale marquait la première marque de régularité du team américain puisqu' après une troisième place la veille, Gordon franchissait la ligne d'arrivée en quatrième position après un duel acharné avec le Qatari Al-Attiyah et le français Peterhansel. Cette performance confirmait donc les bonnes qualités du Hummer qui se plaçait au niveau des Minis, Toyota, Peugeot et annonçait enfin des résultats positifs sur la longueur et non plus sur une seule journée.

Le lendemain, débutait la fameuse étape marathon où la gestion de la course était primordiale pour arriver sans soucis majeurs à l'arrivée et surtout rouler sur la deuxième partie du marathon en ayant toues les chances de sont côté. Avec une neuvième place en arrivant en Bolivie, Gordon ne prenait aucun risque et assurait le minimum pour le lendemain. Mais les vieux démons du Gordini ressurgirent puisqu'un problème sur la deuxième partie du marathon fera perdre plus d'une heure à l'équipage américain. La journée de repos ne commença donc pas de la meilleure des façons pour le team puisque un long travail de réparations les attendait lundi.

Il reste maintenant une semaine à Gordon pour pouvoir assurer de bons résultats et pourquoi pas une victoire d'étape qui est tant attendue. Justement, la reprise de la compétition aujourd'hui commence par 30 kilomètres de dunes qui pourrait favoriser l'équipage américain sur leur Hummer et ainsi leur permettre de finir en haut de la feuille des temps.
 
En motos, pas de repos hier mais plutôt la deuxième partie de leur étape marathon. Barreda Bort a perdu le Dakar sur ce tracé qui amenait les concurrents d'Uyuni à Iquique. En effet, l'espagnol n'a pu redémarrer sa Honda et a donc dû être tracté par l'un de ses coéquipiers. Résultat, 04h20 de perdu sur Marc Coma et toutes chances de bons résultats envolées. De son côté Quintanilla continu sur sa bonne forme et gagne la spéciale avec 11sec d'avance sur Pedrero Garcia et 12sec sur Svitko. Très bon résultat de la meilleur femme du plateau, Laia Sanz qui termine cinquième à 02min 36sec du chilien. Au général, Coma passe donc en tête et compte désormais 09min 11sec d'avance sur Gonçalves et 11min 11sec sur Quintanilla. Barreda descend à une lointaine 24ème place à 04h11min 38sec de son compatriote.

Chez les quads, le classement général a également changé. Lors de cette spéciale, Sonik a perdu 30 minutes sur Casale et perd le leadership de l'épreuve. C'est Gonzalez Ferioli qui gagne devant le Chilien (+07min 54sec) et Lafuente (+11min 04sec). Ainsi au général, Casale reprend le leadership à Sonik qui passe deuxième (+06min 49sec). Lafuente reste troisième à 49mmin 11sec de la tête.
 
Cette après-midi, étape commune à tous les concurrents. Au total, 450 kms de portions chronométrées, qui départageront les rescapés des deux étapes marathon de ce week-end.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Al-Attiyah enchaîne, Gordon seulement 21ème

le Jeu 15 Jan - 11:40
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 10923752_860327980693177_8919217809695228743_o

Al-Attiyah accroche une nouvelle victoire aujourd'hui et accroit une fois de plus son leadership du Dakar 2015. Robby Gordon signe un décevant 21ème chrono suite à un énième problème sur le parcours.
© ASO

Après une première semaine jonchées de problèmes techniques, on pensait que Robby Gordon avait à peu près tout subit et serait épargné lors de cette deuxième partie de l'épreuve. Malheureusement, un problème lors des 100 derniers kilomètres de l'étape qui ramène les concurrents en Argentine, a ralenti la progression du Hummer qui auparavant, naviguait entre la septième et la neuvième place.

Certes à la régulière, le pilote américain ne pouvait rattraper les hommes du top 5 puisqu'il perdait du temps aux fur et à mesure que l'étape avançait mais un top 10 était envisageable. Pour le moment, le problème n'est pas connu mais l'équipage du Gordini termine ainsi à une décevante 21ème place 18min 32sec du vainqueur du jour. Ce contre temps n'était pas aussi important que ceux de la semaine passée mais même les petits problèmes n'épargnent pas le team Speed Energy.
 
En auto, c'est donc une nouvelle victoire du Qatari qui fait la main mise sur ce Dakar 2015 et accentue encore plus son avance sur De Villiers.  Son coéquipiers Terranova suit à 01min 35sec et le saoudien Alrajhi confirme ses qualités en terminant troisième à 03min 39sec. Au général c'est donc Al-Attiyah qui mène, 28min 22sec devant le sud-afrincain et 43min 08sec sur Alrajhi. A noter les tonneaux de Nani Roma au km 193. Même si ce dernier veut tenter de réparer, cet accident semble clore de la pire des façons une édition cauchemardesque pour l'espagnol.

Du côté motos, c'est Barreda Bort qui signe le meilleur chrono en 04h07min 11sec devant le tenant du titre Marco Coma (+ 01min 39sec) et le portugais Faria (+ 01min 57sec). Au général, l'espagnol est toujours premier mais augmente son avance sur Gonçalves. 07min 35sec séparent maintenant les deux hommes. 

Quintanilla suit derrière mais compte 31min 42sec de retard sur le leader et est rattrapé par l'australien Toby Price qui revient à moins d'une minutes du chilien.
Chez les quads, c'est Sanabria Galeano qui gagne avec 03min 40sec d'avance sur Gonzalez Ferioli et 04min 30sec sur Nosiglia. Gros chanboulement au général puisque Casale abandonne sur panne mécanique et Lafuente sur un accident. Sonik reste donc premier et devance le deuxième du jour de 02h51min 39sec et Nosiglia de 03h44min 25sec. Autant dire que sauf incident mécanique ou accident, le Dakar 2015 sera remporté par le polonais.

En camion, les Kamaz se suivent toujours de très près puisque Nikolaev gagne aujourd'hui avec seulement 49 secondes d'avance sur Mardeev. En troisième position, le Maz de Viazovich s'intercale dans la domination des Russes. Au général, Mardeev devance Nikolaev (+ 13min 21sec) et Karginov (+ 42min 46sec). La maîtrise des Russes sur cette édition est impressionnante puisque le top 5 est composé de pas moins de quatre Kamaz.
 
L'étape de demain amènera les concurrents de Salta à Termas de Rio Hondo par deux parcours distincts. Les autos et camions parcourront 194 kms chronométrés, composé à 95% de terre. Les motos et quads de leur côté auront le droit à un terrain plus diversifié sur un total de 357 kms. Dans la soirée un violent orage a frappé le bivouac. Les premiers kilomètres de la onzième étapes pourraient donc être très piégeux pour les derniers survivant du Dakar 2015.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Nouvelle victoire d'Al-Attiyah, Gordon remonte jusqu'à la 13ème place du jour

le Ven 16 Jan - 18:42
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 10286919_860422217350420_8931718211924143408_o
Nasser Al-Attiyah signe aujourd'hui sa cinquième victoire sur ce Dakar 2015. Jour après jour, il conforte inexorablement son avance au général sur De Villiers. Robby Gordon réalise de son côté une belle course en ayant remonté 10 places sur cette onzième étape.
© ASO/ Andre Lavadinho

Hier nous avions quitté le team Speed Energy sur une journée jonchée de problèmes mécaniques puisqu'en plus du Hummer, le pick up d'assistance de l'équipe a dû subir des réparations sur la liaison qui les menait au départ de la dixième spéciale.

Aujourd'hui, le truck a bien marché et a une nouvelle fois prouvé sa pointe de vitesse. Partis 23ème ce matin, Gordon et Campbell on réussi une très bonne étape et franchissent la ligne d'arrivée à une 13ème place finale. Sur 194kms, le Gordini a donc remonté dix places et termine ainsi dans le top 15.

Malheureusement, les deux dernières étapes de cette édition 2015 ne permettront surement pas à Gordon de jouer les premiers rôles et devra se contenter au mieux d'un top 5 à la fin de chaque journée. En effet, compte tenu de parcours plus typés WRC que rallye-raid, les deux roues motrices comme le Hummer, ne seront pas à leur avantage face aux 4x4 que sont les Mini et Toyota.
 
L'étape auto a débuté ce matin par un coup de théâtre. Le Hilux d' Alrajhi, troisième du général, a refusé de démarrer. Le saoudien a donc abandonné à trois spéciale de la fin alors qu'il réalisait un premier Dakar quasi parfait. Aujourd'hui c'est donc le Qatari qui conforte un peu plus son leadership en gagnant avec 27 secondes d'avance sur Terranova et 39 secondes sur De Villiers. Au général, Al-Attiyah dispose maintenant de 29min 01sec d'avance sur son dauphin De Villiers.

Avec l'abandon d'Alrajhi, c'est le polonais Holowczyc qui récupère la troisième place à 01h28min 49sec de la tête. Gordon est lui 19ème avec 07h44min 36sec de retard.
En moto, c'est le slovaque Jakes qui gagne l'étape, 8 secondes devant le portugais Faria et  42 secondes devant l'australien Price.

Au général, Coma mène toujours et compte maintenant 20min 12sec d'avance sur Gonçalves qui a changé de moteur hier soir et prend donc 15 minutes de pénalité. Price récupère la troisième place à Quintanilla et compte 31min 43sec de retard sur le leader espagnol.

La catégorie quad permet de donner la première victoire française sur ce Dakar 2015 grâce Christophe Declerck avec un temps de 03h56min 39sec. Il devance Sanabria Galeano de 06min 35sec et Nosiglia de 06min 50sec. Au général, Sonik peut voir venir puisqu'il dispose de 02h50min 01sec d'avance sur son dauphin Gonzalez Ferioli et 03h42min 03sec sur le troisième, Nosiglia.

Chez les camions, Stacey signe sa deuxième victoire sur cette édition après celle engendrée lors de la première spéciale. Il devance son coéquipiers De Rooy d'01min 10sec et Nikolaev d'01min 56sec. Au général, Mardeev perd 3 minutes sur Nikolaev mais reste leader. Karginov suit en troisième position à 47min 44sec du premier des Kamaz.
 
L'étape de demain mènera les concurrents de Rio Hondo à Rosario sur un parcours commun à toutes les catégories et essentiellement composé de terre. Les leaders ne devraient plus tenter le diable demain et après-demain pour ainsi assurer leur position actuelle.

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Robby Gordon remporte la dernière étape, Al-Attiyah son deuxième Dakar!

le Sam 17 Jan - 22:46
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 10922397_10152639728657444_81159286611086382422_o

Le chapitre 2015 du Dakar s'est donc terminé cette après-midi par une victoire d'étape du pilote américain sur son Hummer. Après bien des déboires sur ces deux semaines de course, le team Speed Energy est récompensé de ses efforts puisqu'il remporte leur premier succès cette année. Les nombreuses réparations n'auront donc pas été veines pour l'équipe même si cette première place ne changera pas grand chose au classement général. 19ème à 07h47min 40sec d'Al-Attiyah.

Aujourd'hui, on attendait plutôt les 4x4 dans cette spéciale comme annoncé précédemment, mais Gordon a utilisé toutes les capacités de son truck pour signer le meilleur temps du jour. Il semblerait donc que le Hummer s'en sorte aussi bien sur les dunes que sur des étapes plus adaptées aux quatre roues motrices. On regrette ainsi encore plus les différents problèmes mécaniques rencontrées par l'équipage sur cette édition 2015. Espérons que nous reverrons le Gordini encore plus affuté et fiable l'année prochaine.

 Comme annoncé plus haut, Robby Gordon termine 1er de cette étape, avec 25 secondes d'avance sur Poulter et 29 secondes sur Pataro. Au général, c'est Al-Attiyah qui remporte son deuxième Dakar avec 35min 34sec d'avance sur De Villiers et 01h32min 01sec sur Holowczyc. En dehors du sud-africain, personne n'a pu contester la supériorité du qatari et cette victoire est amplement méritée.

Victoire à légère connotation française grâce à son coéquipier Matthieu Baumel.
En moto, Jakes remporte son deuxième succès avec 45 secondes d'avance sur Svitko et 01min 07sec sur Price. Marc Coma rentre un peu plus dans l'histoire de ce rallye-raid puisqu'il remporte son cinquième Dakar. Goncalves termine deuxième sur sa Honda à 16min 53sec de l'espagnol et Price accroche la troisième place (+ 23min 14sec) après une bataille féroce avec Quintanilla ces derniers jours.

Chez les quads, Saaijman remporte l'étape devant le français Declerck (+ 6 secondes) qui termine cette édition en trombe après deux victoire hier et avant-hier. Domaszewski termine troisième à 9 secondes de vainqueur du jour. Au général, Rafal Sonik remporte son premier Dakar en devançant Gonzalez Ferioli (+ 02h54min 50sec) et Nosiglia (+ 03h52min 06sec). Après sa deuxième place en 2014 et quatre arrivée dans le top 5 en six participations, le polonais décroche enfin le graal et peut maintenant savourer.

Chez les camions, l'étape a été remportée par Stacey, 01min 21sec devant Van Vliet et 02min 23sec devant Mardeev. Au général, ce n'est pas cette année que la domination des Kamaz aura été mise à mal. Auteur d'un triplé, ces derniers n'auront laissé que des miettes à leurs adversaires puisque Mardeev l'emporte sur Nikolaev (+ 13min 52sec) et Karginov (+ 51 minutes).

 Cette 36ème édition du plus grand rallye-raid au monde se referme donc aujourd'hui après plus de 9000kms parcourus au travers de paysages magnifiques, mais surtout d'étapes très compliquées qui auront mis à mal les hommes et les machines. Beaucoup d'images resteront gravées dans la tête des concurrents et certaines étapes, comme celle dont le départ a été donné sur le Salar d'Uyuni, restera à coup sur dans les annales, principalement pour les motos.

Toute la rédaction d'US-racing.com vous donne rendez-vous en 2016 pour la prochaine édition du légendaire Dakar !

Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Ogier et Volkswagen écrasent le Rallye Monte-Carlo

le Lun 26 Jan - 0:24
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0125-132447

Sébastien Ogier s'est assuré la victoire au Monte-Carlo devant ses coéquipiers Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Volkswagen signe un résultat parfait.
Jacques-Armand Dupuis Sébastien Ogier savoure son troisième succès au Rallye Monte-Carlo, son second d'affilée en WRC (sa victoire de 2009 comptant pour l'IRC). Le natif de Gap est resté hors de portée de la concurrence jusqu'à l'arrivée pour s'imposer devant ses coéquipiers Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen qui offrent un superbe triplé à Volkswagen. Le Finlandais qui visait un top 4 décroche son premier podium dans cette épreuve et n'accuse que six points de retard sur le Français après avoir signé le troisième chrono de la Power Stage.

Malgré des problèmes moteur, Mads Ostberg place la première Citroën en quatrième position. Le constructeur tricolore espérait sans doute un meilleur résultat avec Sébastien Loeb et Kris Meeke retenus pour marquer des points au Championnat Constructeurs. Mais l'Alsacien n'a pris que la huitième place après avoir pris l'avantage sur Martin Prokop, tandis que Kris Meeke complète le top dix. Les deux coéquipiers se sont rattrapés en étant les plus rapides de la Power Stage avec le Nord-Irlandais en tête pour deux dixièmes d'avance sur le septuple vainqueur de l'épreuve.

Hyundai a animé cette fin d'épreuve avec un magnifique duel entre Dani Sordo et Thierry Neuville. Le Belge a arraché la cinquième place pour seulement huit dixièmes d'avance sur son coéquipier. Les deux i20 WRC sont suivies à bonne distance par Elfyn Evans (Ford). Robert Kubica (Ford) n'a en revanche pas vu l'arrivée du Rallye Monte-Carlo. Le Polonais est violemment sorti de la route après avoir passé la ligne d'arrivée du Col de Turini (ES14) en étant trahi par ses freins, mais l'équipage va bien.

Stéphane Lefebvre (DS3 R5) décroche sa première victoire en WRC2 en s'imposant avec une large avance sur Craig Breen (Peugeot 208 T16 R5) et Armin Kremer (Skoda Fabia S2000). Le classement du WRC2 a été perturbé dans le Col de Turini. Éric Camilli (Fiesta R5) était sur le podium avant d'endommager sa voiture en heurtant une pierre, le faisant reculer au quatrième rang. Martin Koci (Fiesta R5) était également en lutte pour une place dans le tiercé de tête lorsqu'il a abandonné après avoir heurté un arbre. Jonathan Hirschi (208 T16 R3) complète le top cinq devant Quentin Giordano (DS3 R5) et Alain Foulon (Mitsubishi Lancer Evo X N).

Quentin Gilbert (DS3 R3) s'impose en JWRC avec 44 secondes d'avance sur Christian Riedemann (DS3 R3) et Ole Veiby (DS3 R3). Stéphane Consani (Clio R3) complète le top cinq entre Simone Tempestini (DS3 R3) et Yohan Rossel (DS3 R3). François Delecour (Porsche 911) remporte la victoire R-GT avec ptrès de trois minutes d'avance sur la Porsche de Romain Dumas.

Les vidéos de l'épreuve sont à consulter ici .

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty NASCAR - Joey Logano remporte les DAYTONA 500

le Lun 23 Fév - 16:11
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Daytona500_VictoryLane

Au terme d'une course d'une rare intensité c'est Joey Logano qui s'est imposé, décrochant ainsi son plus grand succès en NASCAR Sprint Cup Series. C'est la seconde victoire de la Team Penske dans cette course.
© NASCAR

Joey Logano a parfaitement tenu son rang d'arbitre dans le duel entre la Hendrick Motorsports et la Joe Gibbs Racing pour la victoire finale dans The Great American Race. Le pilote de la Team Penske s'est montré le plus malin dans les derniers tours de la course pour aller décrocher sa toute première victoire sur le Daytona International Speedway à l'occasion des DAYTONA 500. Il a pris la tête à neuf tours de la fin pour ne plus jamais la quitter.

Alors que l'intensité est montée crescendo, les pilotes de la Hendrick Motorsports ont plié les uns après les autres et c'est finalement Joey Logano qui s'est montré le plus solide pour aller chercher la victoire après une arrivée sous le régime du green-white-checkered du fait d'une neutralisation tardive suite à un accident de Justin Allgaier.

Joey Logano remporte ainsi son premier succès sur un ovale à plaque de restriction dans la division reine de la NASCAR en résistant à Kevin Harvick, Dale Earnhardt Jr., Denny Hamlin et Jimmie Johnson pour le top-5. La course s'est terminée sous drapeau jaune avec un accident dans la ligne droite arrière du dernier tour impliquant notamment, Kyle Larson, Austin Dillon ou encore Jeff Gordon.

“Je ne peux pas y croire, c'est tellement incroyable. Ce sont les DAYTONA 500 ! C'était tellement nerveux à la fin. Les ovales à plaque sont notre point faible. Clint Bowyer a été sacrément bon pour nous pousser. Je dois remercier tout le monde, mon chef d'équipe, mon spotter.”
– Joey Logano

Joey Logano offre ainsi à Roger Penske sa seconde victoire aux DAYTONA 500, la première ayant été acquise par Ryan Newman lors de la cinquantième édition de cette course, en 2008, lors d'un doublé mémorable pour la Team Penske, puisque Kurt Busch avait pris la deuxième place ce jour-là.

Avant le départ de la course la Hendrick Motorsports était clairement l'écurie à battre et cherchait à remporter les DAYTONA 500 pour la troisième fois de suite après Jimmie Johnson en 2013 et Dale Earnhardt Jr. en 2014. L'équipe de Rick Hendrick a dominé de la tête et des épaules le début de course en menant les 45 premiers tours, avant que Joey Logano se montre en tête pour la toute première fois de la journée. Cependant, la Hendrick Motorsports en général et Jeff Gordon en particulier était au-dessus du lot en début de course. Le quadruple champion, auteur de la pole position a mené 77 des 100 premiers tours, mais n'a plus été en mesure de remonter jouer les premiers rôles lorsqu'il s'est retrouvé dans le trafic.

Au tour 160 la Team Penske a connu un coup dur avec la casse du moteur de Brad Keselowski. Joey Logano perdait alors un allier de poids en vue de la fin de course, d'autant qu'à partir de la relance la course s'est durcie avec un peloton à trois de front, jusqu'à une nouvelle casse moteur, cette fois-ci pour Ryan Blaney le pilote de la Wood Brothers Racing, écurie affiliée à la Team Penske. Joey Logano a alors demandé dans sa radio à ses mécaniciens de prier afin que son V8 tienne jusqu'au drapeau à damier.

Une fois encore Tony Stewart a joué de malchance dans cette course étant impliqué dans un accident peu avant le premier quart de la course. S'il a repris la piste après de longues minutes dans les garages et plus de 60 tours de retard, le triple champion a fini par abandonner une fois qu'il n'avait plus aucune place à gagner. Il termine la course en 42ème et avant-dernière position. Il est désormais à zéro victoire pour dix-sept participations aux DAYTONA 500 et sa malchance dans cette course n'est pas sans rappeler celle d'un certain Dale Earnhardt qui a mis vingt ans avant de s'imposer.

Grâce à sa victoire Joey Logano occupe la tête du classement général et se retrouve en bonne position en vue d'une qualification pour le Chase au soir de la 26ème course.


Source : US Racing.com
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Hamilton en pole à Melbourne avec la manière

le Sam 14 Mar - 23:10
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0314-081201

Lewis Hamilton démarre la saison du bon pied en décrochant la pole du GP d'Australie avec une bonne avance sur Nico Rosberg. Felipe Massa a battu les Ferrari.
Lewis Hamilton a décroché la pole du GP d'Australie à Melbourne avec la manière. Le double champion du monde a devancé son coéquipier Nico Rosberg de près de six dixièmes en réalisant un temps de 1'26''327. C'est la 39e pole du Britannique en F1 et la 12e d'affilée pour Mercedes F1. L'Allemand a été à la limite en sortant légèrement de la piste lors de sa première tentative en Q3.

Felipe Massa (Williams) a également créé la surprise en arrachant la troisième position et en devançant les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen. Valtteri Bottas (Williams) pointe au sixième rang devant Daniel Ricciardo (Red Bull) et Carlos Sainz Jr (Toro Rosso). Le rookie partira devant les Lotus de Romain Grosjean et Pastor Maldonado.

Les résultats sont mitigés pour Red Bull. Daniil Kvyat (Red Bull) n'a pris que la 13e place derrière un surprenant Felipe Nasr (Sauber) qui a également devancé Max Verstappen (Toro Rosso). Le Russe s'élancera devant les Force India de Nico Hülkenberg et Sergio Pérez.

McLaren-Honda démarre sa saison très difficilement. Jenson Button et Kevin Magnussen ont été les moins rapides des qualifications en terminant derrière la Sauber de Marcus Ericsson dans la première séance qualificative. Manor F1 Team n'a pas participé aux qualifications.

Le départ du GP d'Australie sera donné demain à 6h heure française.

Grille du GP d'Australie

1. Lewis Hamilton – Mercedes
2. Nico Rosberg – Mercedes
3. Felipe Massa – Williams
4. Sebastian Vettel – Ferrari
5. Kimi Räikkönen – Ferrari
6. Valtteri Bottas – Williams
7. Daniel Ricciardo – Red Bull
8. Carlos Sainz Jr – Toro Rosso
9. Romain Grosjean – Lotus
10. Pastor Maldonado - Lotus
11. Felipe Nasr – Sauber
12. Max Verstappen – Toro Rosso
13. Daniil Kvyat – Red Bull
14. Nico Hülkenberg – Force India
15. Sergio Pérez – Force India
16. Marcus Ericsson – Sauber
17. Jenson Button – McLaren-Honda
18. Kevin Magnussen – McLaren-Honda
19. Will Stevens – Manor
20. Roberto Merhi - Manor

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Lewis Hamilton s'impose à Melbourne

le Lun 16 Mar - 19:10
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0315-073637

Le Champion du Monde en titre entame parfaitement la défense de son sacre en remportant le Grand Prix d'Australie devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel.
Première course de la saison 2015 et premier doublé Mercedes. Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont largement dominé l'épreuve d'ouverture du championnat en Australie à Melbourne. Le Champion du Monde en titre n'a pas été inquiété tout au long des 58 tours du Grand Prix, et s'impose au final avec 1"4 d'avance sur son équipier Nico Rosberg.

A plus de trente secondes derrière les intouchables W06 Hybrid, Sebastian Vettel débute bien sa collaboration avec la Scuderia Ferrari en s'offrant un premier podium en rouge juste devant la seule Williams ayant pris le départ suite au forfait de Valtteri Bottas , celle de Felipe Massa, que l'Allemand a passé à la faveur de son arrêt aux stands.

Felipe Nasr place sa Sauber C34 en cinquième position
. Le Brésilien et son équipier Ericsson 8e, ramènent enfin l'écurie d'Hinwil dans les points après une année blanche en 2014, et les déboires judiciaires de l'écurie suisse ce week-end avec Giedo van der Garde. Daniel Ricciardo termine 6e au volant de sa Red Bull RB11 devant Nico Hülkenberg (Force India). Carlos Sainz (Toro Rosso) 9e et Sergio Pérez (Force India) 10e entrent également dans les points devant la dernière monoplace en piste, la McLaren-Honda de Jenson Button, qui a vu l'arrivée pour sa première sortie en Grand Prix.

Onze voitures ont franchi la ligne après une véritable hécatombe initiée avant même le tour de formation, puisque la McLaren de Kevin Magnussen (moteur) et la Red Bull de Daniil Kvyat (boîte) ont renoncé en rejoignant la grille. Quelques instants après le départ, c'est l'écurie Lotus qui était frappée de plein fouet, avec le double abandon de Pastor Maldonado, parti dans le mur après un contact avec la Sauber de Nasr au niveau du virage n°2 et provoquant l'entrée en piste de la voiture de sécurité, et de Romain Grosjean, stoppé par un problème mécanique sur sa E23 Hybrid à l'issue du premier tour.

Max Verstappen (Toro Rosso) et Kimi Räikkönen (Ferrari) ont également abandonné en course. Le Hollandais a été victime de sa mécanique alors qu'une roue vraisemblablement mal serrée lors de son deuxième arrêt a causé l'arrêt du Finlandais en bord de piste. La F1 va désormais se diriger vers la Malaisie et le tracé de Sepang, pour la deuxième manche du championnat le 29 mars prochain.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Le Mans – Porsche retrouve son trône aux 24 Heures

le Mer 17 Juin - 23:20
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0614-172407

Porsche renoue avec la victoire en signant un doublé. La 919 Hybrid n°19 de Tandy-Bamber-Hülkenberg crée la surprise en s'imposant devant la n°17 de Hartley-Webber-Bernhard.

LMP1


Porsche signe sa 17e victoire aux 24 Heures du Mans en réalisant un doublé avec la 919 Hybrid n°19 de Nick Tandy, Earl Bamber et Nico Hülkenberg qui s'impose avec un tour d'avance sur la n°17 de Brendon Hartley, Mark Webber et Timo Bernhard. C'est le premier succès du constructeur allemand dans la Sarthe depuis la première place décrochée par Laurent Aïello, Allan McNish et Stéphane Ortelli sur la 911 GT1 en 1998.

La marque de Stuttgart n'a laissé que des miettes à Audi qui subit sa première défaite dans la Sarthe depuis la victoire de Peugeot en 2009. Les R18 e-tron quattro ont pourtant bien combattu, notamment la n°7 de Benoît Tréluyer, Marcel Fässler et André Lotterer qui devance la n°8 de Lucas di Grassi, Loïc Duval et Oliver Jarvis ralentie par un accrochage dans la première partie de course. La Porsche n°18 de Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb complète le top cinq.

Toyota a souffert dans cette 83e édition puisque la première TS040 Hybrid, la n°2 d'Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Mike Conway, termine en 6e position à 8 tours des vainqueurs. La voiture sœur n°1 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, est 8e derrière l'Audi n°9 de Filipe Albuquerque, René Rast et Marco Bonanomi suite à un changement de l'arbre de transmission. La Nissan n°22 de Krumm-Tincknell-Buncombe, la seule GT-R LM Nismo, termine à la dernière place.

LMP2

Alors que les Oreca 05 faisaient preuve d'une fiabilité perfectible en essais, la n°47 de KCMG de Nicolas Lapierre, Richard Bradley et Matthew Howson a tenu bon en conservant la première place de la catégorie devant la Gibson 015S du Jota Sport d'Oliver Turvey, Simon Dolan et Mitch Evans qui a bien failli reproduire son exploit de 2014. Oreca décroche son premier succès sur le circuit sarthois. G-Drive Racing doit se contenter de la dernière marche du podium avec la Ligier n°26 de Sam Bird, Julien Canal et Roman Rusinov.

GTE Pro

Cette catégorie est une valeur sûre pour offrir du spectacle. Si Aston Martin a eu ses chances avec la n°97 de Rob Bell, Stefan Mücke et Darren Turner, la Vantage a abandonné sur casse moteur. AF Corse était également bien partie pour aligner un nouveau succès sur le circuit manceau, mais la Ferrari n°51 de Toni Vilander, Gianamaria Bruni et Giancarlo Fisichella a chuté à la 3e place suite à des problèmes de boîte de vitesses rencontrés en fin de course.

La victoire revient ainsi à la seule Corvette à l'arrivée des 24 Heures du Mans, la n°64 d'Oliver Gavin, Jordan Taylor et Tommy Milner qui s'impose devant la Ferrari n°71 de James Calado, Davide Rigon et Olivier Beretta.

GTE Am

Aston Martin a bu le calice jusqu'à la lie au Mans. Alors que la Vantage n°98 était en tête pendant presque toute la course, Paul Dalla Lana a été victime d'une sérieuse sortie de piste dans la dernière heure, mettant fin aux espoirs du constructeur britannique. C'est SMP Racing qui en profite en s'imposant avec la Ferrari n°72 de Victor Shaytar, Andrea Bertolini et Aleksey Basov devant la Porsche de Dempsey-Proton Racing de Seefried-Long-Dempsey et la Ferrari n°62 Scuderia Corsa de Sweedler-Bell-Segal.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Jules Bianchi est décédé

le Sam 18 Juil - 11:15
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0718-080216

La famille de Jules Bianchi a annoncé la mort de Jules Bianchi à l'âge de 25 ans. Le jeune espoir français était plongé dans le coma depuis son accident au GP du Japon le 5 octobre dernier.

La famille de Jules Bianchi a annoncé dans un communiqué le décès du pilote Marussia plongé dans le coma depuis son terrible accident au GP du Japon à Suzuka le 5 octobre dernier où le pilote tricolore a percuté une grue qui étaiit en train d'intervenir pour évacuer la Sauber d'Adrian Sutil. Les espoirs s'étaient amenuisés ces derniers jours suite aux dernières déclarations de son père Philippe . C'est le premier pilote de F1 à perdre la vie suite à un accident en course depuis Ayrton Senna au GP de Saint-Marin le 1er mai 1994.

« C'est avec une grande tristesse que que les parents de Jules, Philippe et Christine, son frère Tom et sa soeur Mélanie, ont tenu à annoncer que Jules est décédé la nuit dernière au CHU de Nice (Alpes-Maritimes), où il était admis suite à son accident... Jules s'est battu jusqu'au bout, comme il l'a toujours fait, mais sa bataille a pris fin. La douleur que nous ressentons est immense et terrible. Nous aimerions remercier le personnel médical du CHU de Nice pour son amour et son dévouement ainsi que le personnel du centre médical de la Préfecture de Mie (Japon) qui s'est occupé de Jules immédiatement après son accident, tout comme les docteurs qui ont été impliqués ces derniers mois... Nous demandons à ce que notre vie privée soit respectée durant ces moments difficiles », a indiqué sa famille.

« Nous sommes dévastés d'apprendre la mort de Jules après une telle lutte. C'était un provilège de l'avoir dans notre équipe », a commenté Manor F1 Team.

La rédaction d'AUTOhebdo présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Jules.

Source : AutoHebdo.fr


Marsha
Marsha
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 14/02/2015
Localisation : Dans une tour d'ivoire...
Messages : 1387

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Sam 18 Juil - 12:11
Toutes mes condoléances à la famille...
Sevy28
Sevy28
Populussien(e)
Féminin
Inscrit depuis le : 05/02/2015
Localisation : Eure et Loir
J'aime : Lecture, écriture, cistes
Messages : 1920

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Sam 18 Juil - 13:03
J'avais suivi l'accident, désolée qu'il ne s'en soit pas sorti, même si je ne suis pas une grande fan.


Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 555852sevy5
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Sam 18 Juil - 17:49
Cette nouvelle est terrible.:pleure:

Alors voici l'anecdote.

Ayant personnellement rencontré Jules Bianchi au Paul Ricard en 2012, c'était un pilote très sympathique et attentionné envers ses fans. Il était d'une grande gentillesse et d'un savoir vivre. Je suis attristé par son décès, j'ai énormément de peine. Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Icon_sad
Il aurait eu une grande carrière en Formule 1 voire même dans la course automobile, il avait toute la vie devant lui. Jules manquera beaucoup au sport auto.


Espérons que la sécurité évoluera en F1 dans le bon sens et qu'il n'y ait plus jamais ce genre d'accident avec ce genre de conséquences. En Formule 1, il n'y a plus eu de mort depuis 21 ans, soit Ayrton Senna en 1994.

Toutes mes condoléances à sa famille.
Sophie-Ennie
Sophie-Ennie
Administratrice
Féminin
Inscrit depuis le : 08/02/2012
Localisation : Paris
J'aime : Mes chiens
Messages : 13091

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Dim 19 Juil - 15:44
Merci Henk pour tous ces dossiers complets sur ce sport que tu aimes tant et moi aussi d'ailleurs.
C'est toujours un malheur de perdre un pilote surtout un jeune comme lui qui avait une grande carriére devant lui!tant d'efforts pour rien au final mais bon son nom restera dans les mémoires!

Sylvaine
Sylvaine
Populussien(e)
Féminin
Inscrit depuis le : 13/12/2014
Localisation : Centre
J'aime : La lecture et le cinéma
Messages : 215

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Dim 19 Juil - 17:32
Mes condoléances à la famille.


Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Q7l5
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Lun 20 Juil - 13:56
Voici 2 spécialistes de la Formule 1 qui en parlent le mieux. C'est vraiment émouvant. :stup:

Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mar 21 Juil - 21:24
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Guy Ligier est mort à 85 ans

le Dim 23 Aoû - 22:24
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0823-221954

Guy Ligier est décédé à l'âge de 85 ans. C'est une figure du sport automobile qui s'en est allée.
Guy Ligier est décédé ce dimanche 23 août à l'âge de 85 ans. Ce grand nom laissera derrière lui une marque profonde dans l'histoire du sport automobile français. Né à Vichy (Allier) le 12 juillet 1930, c'est en tant que pilote de course qu'il fit ses premiers pas en compétition.

Après s'être essayé à la monoplace et au rallye, Guy Ligier a participé à 12 Grands Prix de F1 avec pour meilleur résultat une sixième place au GP d'Allemagne 1967. Il compte également huit participations aux 24 Heures du Mans au volant de Ford GT40 et de protos à son nom.

Mais c'est en tant que directeur d'écurie qu'il fera carrière en lançant son équipe du même nom qui restera en F1 pendant une vingtaine d'années, de 1976 à 1996. C'est notamment avec Ligier qu'Olivier Panis a remporté le GP de Monaco 1996. La structure fut finalement rachetée par Alain Prost pour fonder Prost GP.

Son nom a été récemment remis en lumière par Jacques Nicolet qui a lancé une série de prototypes à son au nom, avec notamment la JS P2 qui brille actuellement en WEC et aux 24 Heures du Mans.

La rédaction d'AUTOhebdo présente ses sincères condoléances aux proches et à la famille de Guy Ligier.

Source : AutoHebdo.fr
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Dakar – Peterhansel : « Cette victoire va compter »

le Lun 18 Jan - 19:07
Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 0116-174451

Stéphane Peterhansel a décroché une 12e victoire au Dakar au terme de sa deuxième participation à l'épreuve avec Peugeot. Le Français avait pourtant des doutes avant le départ.
Peugeot Sport a remporté le Dakar 2016 avec Stéphane Peterhansel armé de 2008 DKR 16 bien plus abouti que son prédécesseur. Copiloté par Jean-Paul Cottret, le Français a géré son avance sur Nasser Al-Attiyah (Mini) lors des dernières étapes pour s'imposer avec une avance de 35 minutes (sous réserve de l'appel du Team X-Raid ).

Stéphane Peterhansel a pourtant reconnu qu'il avait encore des doutes avant le départ de l'édition 2016. « J’avais la sensation que l’équipe était peut-être encore un peu jeune, qu’elle manquait d’expérience sur le Dakar, qu’il pourrait nous manquer un peu de fiabilité et de performances… Mais tout s’est très bien enchainé. Certaines victoires sont plus belles que d’autres parmi mes douze, mais celle-là va compter ! », a déclaré le multiple vainqueur de l'épreuve.

« J’ai vraiment rêver de rouler pour Peugeot. Je me rappelle encore mes débuts en moto, à voir le team officiel Peugeot et Ari Vatanen. C’était la légende. Intégrer cette équipe l’an passé, au départ du projet, et être capable de la faire gagner est vraiment une grande, grande satisfaction ! », a ajouté le Français.

Avec son Peugeot 2008 DKR 2015, Romain Dumas a décroché la 20e place derrière Christian Lavieille (Renault).

Source : AutoHebdo.fr

http://www.autohebdo.fr/rallye/rallye-raid/article-26-4-36979/160116-dakar-%E2%80%93-peterhansel%C2%A0-%C2%AB%C2%A0cette-victoire-va-compter%C2%A0%C2%BB
Twizono
Twizono
Populussien(e)
Féminin
Inscrit depuis le : 04/11/2014
Localisation : France
J'aime : La BD
Messages : 786

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mar 19 Jan - 17:43
Un passionné de circuits Wink
Merci pour ce partage,12 pages d'informations ceu


Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Hjnf
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mar 19 Jan - 19:39
Tintinetmilou a écrit:Un passionné de circuits Wink
Merci pour ce partage,12 pages d'informations ceu
Pas que de circuits. :veryh: J'aime aussi les routes de rallye... :bepw:

En même temps, le sujet a plus de 2 ans. C'est aussi pour ça qu'il y a 12 pages depuis.
Sevy28
Sevy28
Populussien(e)
Féminin
Inscrit depuis le : 05/02/2015
Localisation : Eure et Loir
J'aime : Lecture, écriture, cistes
Messages : 1920

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Mar 19 Jan - 20:00
Henk, mon zhom voudrait vendre sa diane, elle ne roule plus car n'a pas roulé depuis des années mais devrait pouvoir être remise en ordre. Combien peut-on en demander selon toi ?


Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 555852sevy5
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Ven 22 Jan - 10:33
J'ai regardé les annonces de de Dyane sur le bon coin, sachant que celles qui sont en très bon état et qui roulent nickel se vendent entre 2500 et 5000€.
Si la votre a des réparations à faire, elle doit se vendre en 500 et 1000€. Ca peut intéresser quelqu'un qui souhaite en restaurer une.

Si j'ai un conseil à te donner, n'hésite pas à contacter le Dyane Club de France, y'aura surement des amateurs :

http://dyaneclub.fr/
Sevy28
Sevy28
Populussien(e)
Féminin
Inscrit depuis le : 05/02/2015
Localisation : Eure et Loir
J'aime : Lecture, écriture, cistes
Messages : 1920

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Ven 22 Jan - 20:28
Merci Henk :BON:


Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 555852sevy5
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Sam 6 Fév - 23:22
En ce moment, il y a une course d'endurance qui a commencé depuis 19h30. Ce sont les 12h de Bathurst en Australie, voici le lien de la course :

http://www.bathurst12hour.com.au/stream-int

Le lien du classement en live :

http://www.bathurst12hour.com.au/live-timing

Les commentaires sont en anglais.
Pomme
Pomme
En retraite
Féminin
Inscrit depuis le : 13/07/2015
Localisation : Ile de France
J'aime : Lire et écrire
Messages : 1210

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Dim 7 Fév - 17:43
Je te remercie Henk pour ce partage Wink
Henk
Henk
Populussien(e)
Masculin
Inscrit depuis le : 18/02/2013
Localisation : Sud Est de la France
J'aime : Etudiant
Messages : 2285

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Jeu 11 Fév - 19:50
Alors, Renault a présenté sa F1 qui marque le retour de la marque en tant qu'écurie. :bbravoo: C'est sur, ils ne vont pas gagner tout de suite mais ca sera intéressant à suivre.

Pour la saison 2016, je pense que Ferrari continuera sur sa lancée pour aller chercher Mercedes, les vainqueurs des 2 dernières saisons.
Pomme
Pomme
En retraite
Féminin
Inscrit depuis le : 13/07/2015
Localisation : Ile de France
J'aime : Lire et écrire
Messages : 1210

Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes - Page 6 Empty Re: Sport Auto et l'automobile sous toutes ses formes

le Lun 6 Juin - 18:49
Merci Henk pour tes liens,je suis pas une fan mais ça peut etre interresant Wink
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum